Le Resto du Cœur de Laeken et le CPAS de la Ville de Bruxelles ont inauguré ce mardi le nouveau site de distribution de colis alimentaires "Les Colis du Cœur".

Denrées alimentaires, produits d'hygiène, d'entretien, pour enfants : depuis 2017, le Resto du Coeur de Laeken distribue des colis alimentaires via le projet "Les colis du Coeur". L'année dernière, l'équipe composée d’une responsable sur site, d’un agent employé sous contrat article 60 et de plusieurs volontaires a assuré la distribution de quelques 119 625 rations journalières au total soit 220 tonnes de produits redistribués. Les produits sont issus de dons provenant de différents partenaires réguliers : Fédération des Restos du Cœur de Belgique, Banque alimentaire, Fonds européen d’Aide aux plus démunis (FEAD), chaines de grands magasins, etc. En tout, 1 263 personnes dont plus de 401 familles en ont bénéficié, soit 11% de plus qu’en 2017.

Si la gestion et la distribution des colis se faisaient précédemment rue des Horticulteurs, les Colis du Cœur ont déménagé cet été pour s’installer rue de Vrière, dans un lieu plus adapté de 840 m² acquis par le CPAS. Cet hiver, après une période d’installation, les Colis du Cœur inaugurent donc officiellement leur nouveau site. "Le Resto du Cœur de Laeken et le CPAS de la Ville de Bruxelles sont historiquement liés. Le restaurant social et les colis du cœur apportent une aide précieuse à de nombreux Bruxellois fragilisés. Il était indispensable que le site des colis reste implanté à Laeken où l’on constate malheureusement que la précarité augmente de façon interpellante. Plus de 1 250 personnes (familles, enfants, personnes âgées...) en bénéficient aujourd’hui. Outre des denrées alimentaires, matériel, ce lieu offre un peu de répit, de bienveillance et de convivialité à des personnes dont les parcours de vie sont parfois très durs, à des gens isolés. Les activités du Resto du Cœur permettent également de former des personnes à différents métiers et de rencontrer ainsi plusieurs objectifs dans la lutte contre la précarité", explique Karine Lalieux (PS), présidente du CPAS de la Ville de Bruxelles.

© D.R.

Pratiquement, les distributions sont assurées les mercredis et les vendredis, les autres jours de la semaine étant consacrés à la gestion des stocks et des dons. Le prix d’un colis couvrant les besoins alimentaires de trois à quatre jours est de deux euros pour une personne seule. "Fixer un prix symboliquement est important car, par ce biais, le bénéficiaire reste acteur de son émancipation sociale et sort d’un cadre purement caritatif. Cela permet aussi de maintenir la dignité de la personne. Les bénévoles, au quotidien, donnent de leur temps pour récolter des vivres, les trier et les distribuer, animés par un souci de respect et de solidarité et ce, sans contrepartie aucune. Sans eux, notre action, et celles de nombreux autres Restos du Cœur, ne serait pas possible", précise Frank Duval du Resto du Cœur de Laeken.

© D.R.