Fini la crèche "Léopold 1er" avenue Richard Neybergh. Place désormais à l’éco-crèche Marie Popelin, située rue Léopold 1er à Laeken. Mais outre le changement d’adresse et de nom, c’est également un changement de philosophie.

"Les jeunes enfants de cette nouvelle crèche bénéficieront d’un environnement éco-responsable, d’une nourriture bio, locale et de saison. Tout cela dans un nouveau bâtiment passif qui permettra d’accueillir 14 bambins en plus", indique la Ville de Bruxelles dans un communiqué.

Au total, 56 enfants seront accueillis dans les locaux de la crèche. "Le principe d’une éco-crèche est de garantir le meilleur départ possible pour nos plus jeunes enfants en leur offrant un environnement idéal durant leurs 1000 premiers jours que l’on sait primordiaux pour leur développement", explique Arnaud Pinxteren (Écolo), échevin bruxellois de la Petite Enfance et de la Rénovation urbaine.

© D.R.

La nouvelle éco-crèche porte le nom de Marie Popelin, une féministe belge qui a enseigné à Laeken et qui en 1882, devenait la directrice de l’Ecole moyenne de Laeken. "Vu l’essor démographique de Laeken, il est tout à fait essentiel de créer des places pour la petite enfance. Ce projet de 4 millions d’euros (dont plus d’un tiers à charge de la Ville, le reste du budget étant réparti entre la Région et les Contrats de Quartier), a été mené à bien par le département du Patrimoine Public. Ce chantier a été compliqué mais le résultat est tout à fait à la hauteur de nos espérances tant en terme de places que de la qualité de l’accueil des enfants", ajoute Lydia Mutyebele (PS), échevine du Patrimoine public et de l’Égalité des chances.

La Ville de Bruxelles compte 46 milieux d’accueil (crèches, pré-gardiennats, haltes-accueil et co-accueils) organisés par la commue. "Depuis plusieurs années, la Ville de Bruxelles opère leur transition en éco-crèche. L’éco-crèche Marie Popelin est la 16e. Cela représente 708 enfants, soit 42% du volume des places. L’objectif est d’atteindre 100% d’ici 2023."

© D.R.