"Le détecteur de CO (monoxyde de carbone) des pompiers s'est déclenché dès qu'ils sont entrés dans l'appartement, situé au 1er étage", a expliqué Walter Derieuw, porte-parole des pompiers de Bruxelles. "Aucune source de CO n'a été trouvée dans le logement, mais après des recherches, un barbecue réunissant plusieurs participants a été découvert dans le garage du bâtiment. Les gaz de combustion et le CO s'accumulaient dans le local où il n'y avait aucune ventilation et aucun apport d'air frais", a-t-il poursuivi.

"Le médecin du SMUR, arrivé sur place, a examiné les participants au barbecue. Une personne était empoisonnée au CO. Elle a été évacuée vers l'hôpital. Son pronostic vital n'est pas engagé", a précisé Walter Derieuw.

Les pompiers de Bruxelles insistent sur le fait de ne jamais faire fonctionner un barbecue ou un brasero à l'intérieur. Les gaz de combustion et le CO ne sont pas évacués, s'accumulent et causent des empoisonnements.

Par ailleurs, la police de la zone Bruxelles-Midi, qui s'est également rendue sur place, a procédé à la verbalisation des participants au barbecue, au nombre de cinq, y compris la victime de l'intoxication, pour avoir enfreint l'interdiction de rassemblement.