La Défense a mis en service, dimanche à 13h, une troisième chaîne de décontamination des ambulances du Service d'Intervention et d'Aide Médicale Urgente (SIAMU) de Bruxelles, au niveau du Musée de l'armée, au Cinquantenaire à Etterbeek, ont indiqué le SIAMU et le bourgmestre d'Etterbeek. "La commune a donné tout ce qu'elle pouvait mettre à disposition au niveau logistique, comme des barrières Heras, l'accès à l'eau et à l'électricité, etc.", a expliqué Vincent De Wolf, le bourgmestre d'Etterbeek.

Il y a quelques jours, le Siamu de Bruxelles avait appelé à l'aide pour la désinfection des ambulances, un service qu'il ne parvenait plus à assurer seul en raison du nombre d'interventions et du temps que nécessite la désinfection après chaque transport.

Ainsi, outre à la caserne principale du SIAMU, avenue de l'Héliport à Bruxelles, un deuxième centre de décontamination de ses ambulances a été installé à Anderlecht. Dimanche, un troisième a également été aménagé au Cinquantenaire à Etterbeek. Il devrait permettre de désinfecter une centaine d'ambulances par jour, selon Vincent De Wolf. "Le nettoyage sera assuré par du personnel de la Défense, des professionnels de la désinfection, munis d'un matériel à la pointe", a ajouté le bourgmestre.