Bruxelles

Des passages ont été prévus aux heures de prière près des mosquées.

L’Exécutif des musulmans de Belgique demande à la Belgique une protection supplémentaire des mosquées après l’attaque terroriste survenue en Nouvelle-Zélande ce vendredi. La zone de police Bruxelles-Nord (Evere, Saint-Josse et Schaerbeek) a décidé de prendre 3 mesures en ce sens. Une vigilance accrue a été demandée à tous les policiers de la zone. Des passages ont été prévus aux heures de prière près des mosquées, explique aussi le porte-parole de Bruxelles-Nord, Matthieu Henroteau. “Les partenariats avec les acteurs sociaux préventifs sur le terrain, comme par exemple les gardiens de la paix, ont été activés”, ajoute-t-il.

Du côté de la zone de police Bruxelles-Ouest (Berchem-Sainte-Agathe, Ganshoren, Jette, Koekelberg et Molenbeek), aucune mesure particulière n’a été prise après l’attaque contre la mosquée néo-zélandaise. “On n’a pas eu de demandes d’adaptations du centre de crise”, indique Johan Berckmans, porte-parole de la police.

Une attention particulière orientée sur les mosquées a été décidée par la zone de police Bruxelles Capitale-Ixelles. “Il est clair qu’on ne donne pas de détails là-dessus. Je ne vais pas donner plus d’informations sur les mesures”, rapporte la porte-parole Ilse Van de keere.