Le bâtiment de l’ancienne Royale Belge, monument emblématique des années 1970 à Bruxelles, occupé jusque 2017 par AXA Belgium, est aujourd’hui totalement vide. Cet fabuleux et immense ensemble monofonctionnel aux vitres orangées et à l’ossature d’acier corten, entouré d’un terrain verdoyant d’une dizaine d’hectares, fait l’objet d’un projet de reconversion. Un projet mixte qui accueillera une grande variété́ de fonctions, tout en préservant le patrimoine.

Le propriétaire des lieux, la société Souverain 25 va introduire dans les jours qui viennent auprès de la Région Bruxelloise la demande de permis d’urbanisme. Il propose d’y installer, en sus des bureaux qui seront maintenus en majorité, un hôtel (comprenant un auditoire de 300 places, des salles de réunion, des restaurants et bar), des espaces de coworking, un fitness et un wellness. En fonction de la date de délivrance du permis, les travaux devraient démarrer au deuxième trimestre 2021 pour se terminer en janvier 2023.

L’ensemble des espaces combinera, en strates horizontales, plusieurs fonctions différentes (bureaux, coworking, hôtel (avec ses chambres, ses restaurants et bars, son auditoire et ses salles de réunion), club de sport & wellness. Un accord a été signé avec Limited Edition Hôtel pour la gestion des chambres d’hôtel. L’enseigne est reconnue pour ses concepts qui réadaptent les conventions hôtelières pour qu'elles restent innovantes, fraîches, modernes et en complète harmonie avec le lieu (le Jam Hôtel, Le Berger, The White Hotel, etc.) .

"Nous allons donc exploiter un hôtel de 212 chambres répartis sur trois niveaux ainsi que l’amphithéâtre au rez-de-chaussée, un restaurant et un bar. Cette localisation complète idéalement notre offre sur Bruxelles. Nos clients pourront également profiter des autres infrastructures présentes dans le bâtiment comme le centre wellness, les espace de co-working et peut-être encore d’autre services. Enfin nous allons surtout développer un hôtel post covid. La crise sanitaire obligera les gens à voyager et se réunir autrement. Et c’est ici que notre concept fait tout à fait sens", explique Jean-Michel André CEO de Limited Edition Hotels.

Exit, donc le projet lancé début 2019 par le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS). L'objectif du gouvernement bruxellois était d'y installer un centre de référence sur l'intelligence artificielle. Un autre projet prévoyait encore d'y accueillir l’ambassade américaine.