"Les gouvernements tergiversent et prennent leur temps pour débloquer des fonds adéquats ? Nous prendrons également notre temps sur les routes ce lundi", a déclaré dimanche le collectif Horeca Wallonie.

Plusieurs collectifs de secteurs touchés par la crise ont en effet décidé de mener une opération escargot entre 9 h et 10 h sur le Ring de Bruxelles afin de "célébrer une année d’arrêt de leurs activités". Un rassemblement aura lieu jusqu’à 11 h au pied de l’Atomium.

"Depuis un an déjà, nos secteurs se conforment avec devoir et sens des responsabilités aux nombreuses directives imposées par nos gouvernements et experts, dénoncent les organisateurs de l’opération. Nous appliquons les règles sans sourciller et consentons aux investissements et protocoles demandés pour garantir la sécurité de la population et de nos clients. Chacun de nous, à l’arrêt, subit de plein fouet le poids économique et psychologique des décisions visant à une amélioration de la situation sanitaire."

Les organisateurs sont des collectifs issus des secteurs de l’Horeca, de l’événementiel, des forains, des traiteurs, des foodtrucks et du monde de la nuit. "Force est de constater que le sacrifice de nos professions et de nos familles n’est pas décemment pris en compte. "

Les collectifs lancent donc un appel au Premier ministre et au gouvernement fédéral pour un traitement équitable et des aides économiques homogènes entre les différentes régions du pays. Leur action a pour ambition d’attirer une nouvelle fois l’attention des autorités sur leur situation "de grande détresse".

"Nous payons tous impôts, TVA et ONSS au fédéral et nous devons constater une insupportable différence entre entités", déplore en effet le collectif.

Deux cortèges différents

Concrètement, deux cortèges sont prévus. Un premier convoi composé de manifestants issus notamment des provinces de Namur, Liège et Luxembourg s’élancera depuis l’aire de repos de Bierges sur l’E411 vers 8 h 30 pour arriver sur le Ring de Bruxelles, à hauteur du carrefour Léonard, vers 9 h.

Les véhicules rouleront à 70 km/h et sur deux bandes de circulation maximum jusqu’au Heysel.

Le second cortège, pour les Bruxellois et les travailleurs du Hainaut, quittera l’aire de repos de Ruysbroek sur l’autoroute E19 à 8 h 45 selon les mêmes modalités pour arriver sur le Ring bruxellois à hauteur d’Anderlecht à 9 h et rejoindre ensuite le plateau du Heysel. Tous les manifestants se rendront ensuite au pied de l’Atomium le temps de quelques discours.

Les organisateurs de l’événement assurent que l’accès au centre de vaccination ne sera pas perturbé par la manifestation.