L'incendiaire du cabinet vétérinaire installé près de la place Keym, le 4 avril dernier à Watermael-Boitsfort risque six ans de prison, apprend La Capitale ce matin. Cet homme, un SDF addict aux stupéfiants, avait voulu cambrioler le cabinet du vétérinaire. Il y a mis le feu pour effacer ses empreintes digitales. 

"Je cherchais juste de l’argent. Il n’était pas question de vengeance. J’ai mis le feu pour effacer mes empreintes digitales. C’était idiot et je regrette vraiment. tout ce qui je veux, c’est pouvoir travailler et commencer à indemniser le docteur Verbeke", a déclaré N. H. hier au tribunal.

Pour mémoire, trois chats sont morts dans l'incendie tandis que le montant des dégâts atteint près de 100 000 euros.  

© DR