Ce 14 janvier 2022, Manneken Pis recevra son 1080e costume. Ce nombre risque de mettre la puce à l’oreille aux Bruxellois. Oui, il s’agit du code postal de Molenbeek. C’est donc la commune d’outre-canal qui habillera le ketje tout ce week-end. En effet, depuis Schaerbeek qui a offert le 1030e costume, la tradition jeune encore invite chacune des 19 communes de la Région à vêtir le P’tit Julien lorsque le décompte de sa garde-robe atteint le code postal idoine.

Aucune image du costume ne filtrera avant sa remise officielle sur la plus célèbre fontaine du pays. On sait cependant qui l’a confectionné : la créatrice Siré Kaba et son atelier ont uni leurs talents à ceux des écoliers molenbeekois. Cette designeuse n’est pas inconnue: elle a créé le tailleur de la Princesse Delphine lors de sa première apparition au défilé du 21 Juillet, l’été 2021. Rappelez-vous : c’est un tissu wax typiquement africain de sa griffe Erratum Fashion qui avait été choisi, faisant sensation.

© Julien RENSONNET

"Un concours a été lancé dans les écoles de Molenbeek pour dessiner le costume du ket", nous confie la sympathique styliste. "Le collège communal de Molenbeek a élu le dessin gagnant : j’ai été chargée de l’interpréter pour réaliser ce 1080e costume". On n’en verra pas un fil avant ce 14 janvier. On sait cependant qu’il s’affichera "haut en couleur". On y retrouvera aussi "la signature" de Siré Kaba "à travers l’utilisation emblématique que je fais des tissus africains, dont le wax".

Wax, jersey de coton, doublure matelassée

La diversité culturelle et la jeunesse molenbeekoises se refléteront dans l’habillement du chérubin de bronze. "Je suis partie de ces deux caractéristiques de la commune, qui est une des plus jeunes de Belgique, pour miser sur la culture urbaine. Car qui dit Bruxelles et Molenbeek, dit également culture urbaine. Une inspiration vibrante qui vient du cœur et du bitume".

On sait la Siré Kaba très à cheval sur la diversité, qu’elle brandit comme un mantra. "Cette idée de diversité est respectée dans tout le processus de travail pour Manneken Pis, que ce soit au niveau des textiles (wax, jersey de coton, doublure matelassée…), des différentes techniques ou de l’origine des personnes qui ont collaboré sur ce projet: Belgo-Guinéen, echt Brusseleir, Belgo-Congolais ou encore Belgo-Marocain". Echt molenbeekois, quoi.