Les contrevenants majeurs s’exposent à une amende administrative pouvant aller jusqu’à 350 €.

Après Anderlecht et Bruxelles-Ville, c'est au tour de la commune de Woluwe-Saint-Lambert de proscrire partiellement la consommation d'alcool dans l'espace public. 

"Il a été constaté, au fil des années, que les nuits des mois d’été sont une période pendant laquelle la police enregistre une augmentation des constatations pour des faits de tapage nocturne, d’ivresse publique ou d’incidents sur la place Saint-Lambert. La présence de nombreux établissements Horeca, et les températures clémentes, incitent sans doute à quelques débordements. Une animation raisonnable doit être tolérée, mais il n’est pas acceptable que des rassemblements, des comportements bruyants ou agressifs et la consommation excessive d’alcool nuisent à la quiétude des riverains et à la sécurité des usagers des établissements Horeca", explique le cabinet du bourgmestre Olivier Maingain.

Craignant que la fin de la longue période de confinement que nous venons de subir entraîne un risque accru de débordements et souhaitant soutenir la reprise du commerce local en lui garantissant un cadre d’activités serein et agréable, le conseil communal a adopté à l’unanimité, en sa séance du 29 juin, un règlement de police qui, jusqu’au 31 octobre 2020, interdit les rassemblements de plus de trois personnes et la consommation d’alcool sur la voie publique entre 23h et 7h.

Les contrevenants majeurs s’exposent à une amende administrative pouvant aller jusqu’à 350 €.

Pour les contrevenant mineurs, une procédure d’implication parentale (+ 16 ans) ou de médiation (‑de 16 ans), pourra être proposée par le fonctionnaire sanctionnateur.