Flavio d.O.S. s'est présenté, le 16 juillet 2018, au domicile de son patron, pour qui il travaillait au noir, armé de deux couteaux. Il lui a ensuite donné un coup à l'épaule avec cette arme.

Interrogé ensuite par la police, le prévenu a expliqué que la victime avait refusé de le payer comme convenu pour un travail qu'il avait effectué sur un chantier, tout en le menaçant de le dénoncer aux autorités pour son séjour illégal en Belgique.

Flavio d.O.S. a également déclaré que la victime l'a elle-même menacé d'un couteau le jour des faits.