Bruxelles La commune met un bâtiment en location pour aider cette ASBL qui était menacée de se retrouver à la rue.

Soulagement pour les bénévoles de l’ASBL CatRescue ! Souvenez-vous, en octobre dernier, nous faisions écho dans nos colonnes du cri de détresse lancé par ce refuge pour chats qui existe depuis 2011. En effet, le refuge était contraint de déménager, mais suite à des problèmes liés à l’obtention de permis, il était menacé de se retrouver sans local pour abriter ses activités.

Ce vendredi, les bénévoles ont donc appris que la commune a proposé de reloger l’association dans un bâtiment appartenant à la commune, rue Voot, dans les anciens locaux des ateliers Malou. "On a eu un rendez-vous avec le bourgmestre Olivier Maingain (DéFI, NdlR) qui nous a suggéré ce bâtiment. C’était celui que nous voulions à la base, mais il devait être démoli pour être reconstruit, explique Servane Barroit. La commune est donc revenue sur sa décision et la démolition est reportée à dans quelques années, donc nous avons la possibilité de louer cette maison de 3 étages avec un jardin. C’est super !"

Pour rappel, cette association fonctionne exclusivement grâce à l’aide de bénévoles qui s’occupent de la maintenance du refuge et de la gestion des adoptions. Elle a accueilli près de 3.500 chats depuis sa création et près de 3.200 ont pu être adoptés. Si quelques chats sont hébergés dans les locaux de l’association, la plupart sont placés dans l’une des 80 familles d’accueil qui ouvrent provisoirement leur foyer à ces chats, le temps qu’ils soient adoptés.

Des travaux d’aménagements doivent encore être réalisés, et le refuge prendra possession des lieux au début de l’année 2017. En attendant, les petits félins ont momentanément été placés dans des familles d’accueil où ils peuvent être visités par les candidats à l’adoption.