La commune de Woluwe-Saint-Lambert souhaite encourager toutes les bonnes pratiques pour la biodiversité. Dans cette optique, elle a décidé d'octroyer une prime aux habitants qui aménagent une mare "naturelle" dans leur jardin ou qui réhabilitent une mare déjà exitante. "Aménager une petite mare peut aisément se faire dans un jardin urbain, et ne nécessite pas de grands travaux", souligne la commune.
La prime couvre les travaux faits par un professionel ou le matériel acheté par le demandeur de la prime qui fait lui-même les travaux, ainsi que les plantes indigènes, aquatiques et/ou semi-aquatiques, plantées dans la mare.

Le montant de la prime sera de maximum 50% du coût total des travaux avec un plafond de 150 €. Une majoration de 50 € est accordée pour l’utilisation de matériaux dont la durée de vie est d’au moins 20 ans ou de matériaux contenant au moins 20% de matières recyclées et si les travaux sont réalisés par une entreprise d’économie sociale, de travail adapté ou d’insertion sociale.

La prime est accordée sous quelques conditions : La mare doit être naturelle avec une intervention humaine réduite au stricte minimum. Les systèmes de bacs rectangulaires surélevés et les mares dont le fond est constitué de béton ne sont pas autorisés. La prime doit être demandée dans les six mois qui suivent la date de facture des travaux ou du matériel et une seule prime est octroyée par jardin.

La prime peut être cumulée avec d’autres aides.