En juin dernier, lors du déconfinement, Woluwe-Saint-Pierre avait permis à plus de 20 bars et restaurants d’agrandir leur terrasse en occupant partiellement la voie publique et ainsi d’accueillir un nombre élargi de clients en extérieur. Les retours ont été très positifs, se félicitent les autorités locales. La mesure avait d’ailleurs été prolongée pendant une bonne partie de l’automne.

La commune propose donc à nouveau cette mesure d’extension temporaire sur la voie publique de terrasses dès le 8 mai. L'objectif de cette mesure est double : soutenir les bars et restaurants et leur permettre de compenser la perte de surface à l’intérieur, mais aussi rassurer les clients et leur permettre de profiter d’un verre ou un repas en toute sécurité à l’extérieur

Anticipant les décisions du Codeco, les établissements ont reçu début avril un courrier de la commune, les invitant à manifester leur intérêt et à envoyer les plans de leur terrasse temporaire. Résultats ? 21 bars et restaurants pourront en bénéficier. Cette occupation de l’espace public est totalement gratuite et la commune maintient sa taxe zéro sur les terrasses.

Certaines règles sont à respecter pour obtenir cette autorisation temporaire d’extension : pas d’entrave aux PMR, une garantie de distanciation sociale, conformité aux différentes réglementations et certificats, mobilier facilement rangeable, validation des plans par la Police, etc.

"Siroter un verre en terrasse, tout le monde en rêve ! Avec ces terrasses élargies, on facilite la vie des clients comme celles nos commerçants qui ont bien trop souffert. On se réjouit de voir nos bars et restaurants, indispensables à la vie de nos quartiers, accueillir à nouveau du public", précisent l'échevin de la Vie économique locale Antoine Bertrand (Ecolo) et le bourgmestre Benoit Cerexhe (CDH).