Situé avenue de Tervueren, le palais Stoclet est fermé au public malgré sa reconnaissance comme patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco. En cause, la volonté des propriétaires du site. Au Parlement, la députée Anne-Charlott d'Ursel (MR) a interpellé le secrétaire d'Etat à l'Urbanisme sur le sujet, rapporte La Capitale. "Certaines demandes pourraient rassurer les propriétaires en conciliant respect de leur vie privée, sécurité du site et mobilier et la curiosité des amateurs d'art qui rêvent de le visiter, même partiellement, même un fois par an de façon extrêmement encadrée ou même uniquement virtuellement."

Une proposition à laquelle Pascal Smet (Vooruit) s'est dit favorable. "Je pense qu’un jour, en respectant des conditions strictes, nous pourrons arriver à une certaine ouverture de cette œuvre magistrale. (…) J’ai également chargé mon administration d’étudier la possibilité d’élaborer une reconstitution virtuelle du palais Stoclet (volumes extérieurs, jardin, pièces principales, mobilier et œuvre d’art), à partir de ce qui a été développé pour le Musée Horta dans le cadre de la reconstitution en trois dimensions de la Maison du peuple, en collaboration avec la faculté d’architecture de l’ULB. Nous étudions aussi l’éventualité de collaborer avec la République tchèque, où Hoffman est né, et l’Autriche, où il a principalement exercé."