Bruxelles

Une demande de permis avait été introduite à la commune de Woluwe-Saint-Pierre pour la construction d'un projet immobilier jouxtant le cottage des étangs Mellaerts.

En mai dernier une demande de permis a été introduite à la commune de Woluwe-Saint-Pierre pour la construction d'un projet immobilier jouxtant le cottage des étangs Mellaerts.
Très vite, les riverains se sont vivement opposés au projet qui, en prévoyant la construction de 30 appartements sur trois étages et en voulant doubler la surface bâtie, dégraderait complètement le bâtiment construit par l'architecte belge Jean Hendrickx. En outre, les wolusanpétrusiens dénoncent les distances trop courtes de mitoyenneté, l'augmentation du trafic pour les voiries environnantes et l'abattage d'arbres que ce projet impliquerait. Une pétition rassemble d'ailleurs quelque 4 000 signatures pour que les autorités refusent le permis au concessionnaire.

Entre temps, ce dernier a retiré sa demande pour des raisons d'erreurs de procédure. Ils soumettront bientôt une nouvelle demande de permis à la commune.

Lors du dernier conseil communal, la cheffe de groupe MR Alexia Bertrand a interpellé le collège à ce propos. "Le comité de quartier, qui s'est formé autour du projet, souhaiterait introduire une demande de classement du bien, à tout le moins de sa façade", a-t-elle expliqué. "La commune est-elle disposée à introduire cette demande?"

Et il s'est avéré que le collège avait déjà lancé les démarches. "Nos services sont en train de regarder quelles sont les caractéristiques patrimoniales ou pas de ce bien, car certaines parties ont été rénovées et ajoutées à ce cottage", explique Christophe De Beukelaer (CDH), ex-échevin de l'Urbanisme à Woluwe-Saint-Pierre. "Avant de faire la demande, il faut vérifier que cela a un sens et travailler en parfaite collaboration avec les monuments et sites. On étudiera toutes les pistes possibles pour protéger ce monument."