Bruxelles

Le magazine communal est envoyé dans des versions française et néerlandaise séparées et pas rigoureusement identiques. Ce qui critiquent les élus néerlandophones de la commune.

Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS) a fait retirer des comptes de la commune de Woluwe-Saint-Lambert pour 2017, le paiement par celle-ci d'un montant de près de 175.000 euros pour le magazine local Wolu info, a-t-il affirmé mardi en commission, en réponse à des questions de Liesbeth Dhaene (N-VA) et de Paul Delva (CD&V).

Cette publication de la commune dirigée par Olivier Maingain (Défi) est au centre de nombreuses critiques d'élus néerlandophones, depuis plusieurs années parce qu'elle est envoyée dans des versions française et néerlandaise séparées, et, qui plus est, pas rigoureusement identiques.

Rudi Vervoort a répondu aux deux députés néerlandophones qu'il avait informé la commune à plusieurs reprises, depuis 2015, du prescrit légal à respecter en la matière. A ses yeux, "le retrait des comptes communaux de dépenses irrégulières en lien avec la publication et la diffusion d'un journal communal d'information constitue une sanction grave".

D'après le ministre-président, cette sanction imposera à l'administration communale de constater l'existence d'un déficit dans la caisse communale et de requérir l'intervention du receveur communal pour y injecter une somme identique.

M. Vervoort a également précisé que si la commune ne remplissait pas ses obligations, il se verrait obligé de rejeter les dépenses en rapport avec l'impression, l'affranchissement et la diffusion du mensuel d'information communale du compte communal 2018. Ce compte n'a pas encore été adopté par la commune, ni transmis à la tutelle.