Un immeuble à appartement en lieu et place d'une maison de maître et d'une grange à la rue Cuvelier à Ecaussinnes? C'est non pour le collège communal. Ce dernier vient de rendre un avis défavorable à un projet de construction d'un immeuble de 18 appartements par la SPRL Marot Investland.

Le collège communal estime que "le projet qui implique la démolition de la maison de maître et de la grange existantes ne répond pas aux critères d'un aménagement qualitatif, réfléchi et durable du village." Il reproche au projet "un gabarit et un nombre de logements disproportionnés dans une zone déjà très dense", "la destruction de bâtiments présentant un caractère patrimonial et représentatif du bâti local dont une valorisation pourrait être envisagée" et "un développement de plus de 28 mètres en zone arrière beaucoup trop important."

La rue Cuvelier est une voirie densément bâtie caractérisée par des habitations unifamiliales. Mais juste à côté du projet de Marot Investland, un immeuble à appartements a été construit. "Il avait fait l'objet de pas mal de contestation et le collège communal ne souhaite pas généraliser ce type de d'immeubles dans une rue qui est très étroite", explique l'échevin à l'Urbanisme Arnaud Guérard.

Qui pointe une différence majeure entre cet immeuble et le projet Marot: "L'immeuble existant a été bâti sur un terrain vierge. Ici, le projet implique de détruire une maison de maître existante, qui a un caractère et une valeur patrimoniale propre." Le projet a également reçu un avis défavorable de la CCATM (Commission consultative d'aménagement du territoire et de mobilité)

Après cet avis défavorable, le collège va transmettre son avis aux instances régionales, qui auront un délai de 35 jours pour se prononcer une fois le courrier écaussinnois réceptionné. "C'est une étape facultative dans le cadre de ce dossier, mais qui nous permettra d'assurer une sécurité juridique de la décision." Une fois l'avis régional rendu, le Collège communal prendra sa décision finale, qui coule déjà de source si le projet n'est pas revu en profondeur.