Polémique à La Louvière: la vidéo du conseil communal retirée, l'opposition fulmine (VIDEO)

Le bourgmestre Jacques Gobert justifie cette décision critiquée.

Rédaction
Polémique à La Louvière: la vidéo du conseil communal retirée, l'opposition fulmine (VIDEO)
©DR

C'était une grande première mardi soir à La Louvère. La séance du conseil communal, réalisée à distance en visio-conférence, était diffusée en direct sur YouTube. Une méthode déjà utilisée dans de nombreuses autres communes suite à la crise sanitaire. Dans la foulée de ce conseil communal, il était possible de visionner à nouveau les débats et l'ordre du jour grâce à la mise à disposition de la vidéo, toujours sur YouTube. Mais moins de 48 heures plus tard, cette vidéo a disparu.

La majorité PS-Ecolo a en effet décidé de la retirer de la plateforme de streaming. Ce qui a évidemment fait bondir l'ensemble de l'opposition qui s'est fendu d'un communiqué de concert. "Bien que visiblement rien n’oblige légalement la ville de La Louvière à maintenir cette vidéo disponible pour le public après sa diffusion, cela représente à nos yeux un regrettable pas en arrière pour la démocratie louviéroise alors que la diffusion en direct était signe d’une évolution de la majorité vers une conception moderne de la politique", plaident Antoine Hermant (PTB), Olivier Destrebecq (MR-IC), Loris Resinelli (Plus & cdH) ainsi que les deux conseillers indépendants.

L'opposition louviéroise évoque une décision "inexplicable et scandaleuse". "Si, selon nous, la majorité n’a pas donné la meilleure image d’elle-même ce mardi soir, cacher une réalité qui dérange relève de manipulations politiciennes indignes de nos concitoyens. C’est pourquoi, d’une seule voix, l’ensemble des groupes politiques de l’opposition exige le retour de cette vidéo accessible au public et sans aucune modification de son contenu."

Contacté, le bourgmestre se défend de cette décision. "Je suis étonné de cette réaction", assure Jacques Gobert (PS). "C'était notre premier conseil communal en visio-conférence et le décret imposait bien la publicité des débats en direct. Il n'a en revanche jamais été question que la diffusion reste ensuite sur internet. Ce n'était pas prévu et il n'y avait aucune modalité décidée."

C'est pourquoi Jacques Gobert et la majorité souhaitent d'abord faire voter une modification du règlement d'ordre intérieur (ROI) du conseil communal. "Des caméras ont été installées dans la salle du conseil communal pour diffuser en direct dès que nous pourrons y retourner. Mais préalablement, il faudra voter les modalités d'utilisation et de diffusion car ça n'a pas encore été le cas. Notre volonté sera de conserver les images sur notre site internet mais nous ne sommes pas encore dans ce cadre-là."

En attendant davantage de transparence, certains membres de l'opposition n'ont pas hésité à repartager le fichier de la vidéo via leurs canaux ainsi que quelques extraits qui font couler beaucoup d'encre sur les réseaux sociaux. Notamment un échange tendu, après plus de 2 heures de séance, entre l'échevine Leslie Léoni (PS) et le conseiller communal Xavier Papier (Plus & cdH) qui regrettait l'absence de discussion préalable à l'annonce du plan de relance à 8 millions d'euros.

Dans l'extrait ci-dessous, on voit d'ailleurs la présidente du conseil communal regretter les "coupures" de parole et dire "ça ne va pas, ça ne passe pas à la télé...". Vu la difficulté de discussion et d'écoute, on comprend mieux pourquoi la vidéo a été supprimée et pourquoi la majorité envisage déjà de retourner à un conseil en présentiel le mois prochain...

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be