Pourquoi le dossier du drame de Strépy est-il traité à Tournai, et non à Mons?

Cette question taraude certains lecteurs, et notamment en Wallonie Picarde. La raison est d'ordre organisationnel au sein de l'arrondissement judiciaire Mons-Tournai.

A. Lcx avec Eda
Pourquoi le dossier du drame de Strépy est-il traité à Tournai, et non à Mons?
©BELGA
Mardi dernier, Paolo Falzone comparaissait pour la troisième fois devant la Chambre du conseil de Tournai, qui lui accordait une détention sous bracelet...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité