Meurtre d'Isabelle Rectem à Chapelle-lez-Herlaimont : Majorité féminine pour juger Salvatore Marasco, alias Rino

L'Italien est accusé d'avoir assassiné son ex-compagne, Isabelle Rectem, lors d'une fête des voisins à Chapelle-lez-Herlaimont, le 7 juillet 2019.

Meurtre d'Isabelle Rectem à Chapelle-lez-Herlaimont : Majorité féminine pour juger Salvatore Marasco, alias Rino
©D.R.

Sept femmes et cinq hommes seront chargés de juger Salvatore Marasco, alias Rino, 66 ans, dès jeudi devant la cour d'assises du Hainaut. Lundi, trois femmes et un homme ont été tirés au sort comme jurés suppléants. Le procès est prévu pour une semaine. L'Italien est accusé d'avoir assassiné son ex-compagne, Isabelle Rectem, lors d'une fête des voisins à Chapelle-lez-Herlaimont, le 7 juillet 2019.

Il est aussi accusé d'avoir blessé un conseiller communal, Alain Jacobeus, avec son pistolet semi-automatique calibre 65, détenu sans autorisation.

Le procès est présidé par Martine Baes, conseillère à la cour d'appel du Hainaut. L'accusé est défendu par Me Jean-Philppe Mayence et Me Elena D'Agristina, du barreau de Charleroi. Les parties civiles sont, elles, représentées par Me Nabil Khoulalène, Me Michel Bouchat, Me Romain Bastianelli et Me Michaël Donatangelo, du barreau de Charleroi.

L'accusation est représentée par Gilles Dupuis, avocat général.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be