La Ville du Roeulx tire les premiers enseignements de sa phase de test de gobelets réutilisables

Davantage de gobelets devront notamment être prévus à l’avenir.

F.D.
La Ville du Roeulx tire les premiers enseignements de sa phase de test de gobelets réutilisables
©U.P. (illustration)

Les gobelets réutilisables étaient en phase de test au Roeulx lors du carnaval de l’entité. Après cette première, la Ville tire les enseignements de ce coup d’essai afin d’en tirer le meilleur à l’avenir. Globalement, le nombre de gobelets prévus n’était pas suffisant pour tenir tout le week-end mais le système a bien fonctionné malgré tout.

"En règle générale, le système a bien fonctionné. Nous n'avions pas prévu suffisamment de gobelets mais la différence s'est quand même faite ressentir, notamment au niveau de la propreté publique", indique Ronny Tournay, échevin des Fêtes au Roeulx. "A l'avenir, nous devrons donc prévoir davantage de gobelets. Nous devrons également envisager d'autres moyens de financement afin de ne pas dépenser chaque année un budget important pour l'achat de gobelets. Il est peut-être possible de trouver une solution avec les brasseurs."

Obligatoires dès 2023, les gobelets seront encore en phase de test lors des prochains événements de la Ville afin de perfectionner le système. En plus de l’instauration d’un système de gobelets, de nombreuses nouvelles activités étaient au programme de cette année et ont su séduire les citoyens.

"Le carnaval s'est vraiment bien passé. Énormément de monde est venu le dimanche et le lundi malgré la météo. Les activités prévues pour les enfants le lundi ont vraiment attiré pas mal de monde. La nouvelle disposition s'est aussi montrée judicieuse. Les citoyens avaient ainsi l'impression d'être moins l'un sur l'autre et les personnes âgées avaient le loisir de s'assoir si nécessaire grâce à cette nouvelle disposition. Cela a notamment permis aux buvettes associatifs d'être fortement prisées", ajoute Ronny Tournay.

Pour prévoir les épisodes pluvieux, comme cela a été le cas cette année, l’échevin envisage la mise en place d’un toit afin de permettre aux citoyens de se mettre à l’abri. Ces derniers pourront d’ailleurs se donner rendez-vous le 14 août prochain pour le festival "Des ballons et des ailes". L’événement était en effet dissocié du carnaval cette année afin de permettre à chacun d’en profiter.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be