Tour de France à Binche : Armel, Thierry et Jean ont pu se retrouver en famille sur les routes du Tour

Séparés de plus de 750 kilomètres, les trois hommes profitent du passage du Tour de France à Binche pour se retrouver.

F.D.
Tour de France à Binche : Armel, Thierry et Jean ont pu se retrouver en famille sur les routes du Tour
©F.D.

Le Tour de France permet également de belles retrouvailles. Alors que la sixième étape de la Grande Boucle est partie de Binche aux alentours de 12h05, les visiteurs du monde entier étaient déjà en place le long des rues de la Cité des Gilles dès le matin. Parmi eux, une famille vendéenne (France) a pu se retrouver grâce à l’événement. Originaire d’Arlon, Thierry a en effet rejoint Armel et Jean, Vendéens, pour passer cette sixième étape du Tour de France en famille. Après le départ, ils prendront la route jusque Longwy pour encourager les coureurs à l’arrivée.

Les plus de 700 kilomètres qui séparent la Vendée de Binche n'ont pas repoussé ces fans du Tour de France qui n'en sont d'ailleurs pas à leur coup d'essai. "Nous avons de la famille à Arlon qui est venue nous retrouver", indique Armel. "Nous irons ensuite reprendre la voiture pour aller encourager les coureurs un peu plus loin et également à Longwy qui se situe non loin d'Arlon. Ce n'est pas la première fois que le Tour passe par Longwy ou ailleurs en Belgique ce qui nous permet de se retrouver régulièrement en famille."

Ces passionnés de vélo ont un favori tout trouvé pour cette sixième étape de la Grande Boucle. "Nous sommes venus encourager l'équipe vendéenne de TotalEnergies aujourd'hui. Nous espérons donc que le français Burgaudeau pourra remporter la course", confie Armel. "Je pense tout de même qu'un autre membre de l'équipe remportera l'étape. Je parle évidemment de Peter Sagan. Il a déjà gagné à Longwy et le final lui convient bien."

Le début de ce Tour de France tient toutes ses promesses. L'étape des pavées de ce mercredi en est l'exemple type, de quoi satisfaire ces fans. "Depuis le début, il y a eu de la course. L'étape pavée d'hier a encore animé davantage ce début de Tour", explique Armel. "Pas mal de pronostics ont été déjoués avec ces nombreux rebondissements. Nous ne sommes pas déçus."

Alors que le chauvinisme belge fait que les spectateurs espèrent que Wout Van Aert pourra garder son maillot jaune le plus longtemps possible voire jusqu'à Paris, les Vendéens ne sont pas de cet avis. "Je pense que Pogacar gagnera encore le tour cette année. Son équipe n'est pas la meilleure ce qui peut peut-être lui porter préjudice lors des épreuves de montagne mais pour le reste, il reste le favori incontesté", conclut Armel.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be