“Une vitrine fantastique”, “un moment hors du temps”, “des retombées phénoménales”: Immersion à Binche qui s’est parée de jaune pour accueillir le Tour de France

70.000 personnes s’apprêtent à envahir les pavés de la cité de Binche ce jeudi, où l'effervescence et la liesse populaire gagnent déjà les remparts de la “petite Carcassonne de Wallonie”. Reportage.

“On décompte les jours depuis des semaines, ça va être un moment magique, hors du temps”, confie une jeune binchoise croisée sur la Grand Place, à 24 heures du coup d’envoi de la sixième étape du Tour de France. La course s’élance en effet ce jeudi depuis la Cité des Gilles, pour le départ de la plus longue étape en 2022, soit 220 kilomètres en direction de Longwy. Trois ans après avoir arpentés les terres de la ville que l’on compare à la “petite Carcassonne de Wallonie” pour ses deux kilomètres de remparts, les plus longs de Belgique, et son architecture médiévale, les coureurs de la Grande Boucle seront de passage à Binche, seule ville-étape en Belgique cette année, qui s'est mise en jaune pour l'occasion.

A quelques heures d’accueillir un des événements sportifs les plus diffusés au monde, plus de 100 télévisions seront en direct, c’est déjà l’effervescence sur la Grand Place. Dans les rues de la cité, on sait tout de suite qu'un épisode hors du commun est en train de se dérouler. Barrières et banderoles jaunes habillent la ville ici et là, le passage de fans vêtus aux couleurs de leur pays commencent à garnir les ruelles de la ville, quand des touristes prennent la pose sous une arche Tour de France 2022. “C’est une grande fierté pour nous d’accueillir le Tour”, lance Eddy, depuis son vélo, le maillot de l’équipe locale “Vélo Team Binchois” sur le dos, et qui vient tout juste de parcourir Binche-Arenberg-Binche.

“Une vitrine fantastique”, “un moment hors du temps”, “des retombées phénoménales”: Immersion à Binche qui s’est parée de jaune pour accueillir le Tour de France
©FLEMAL JEAN-LUC

“On a même eu le droit de franchir la ligne d’arrivée, c’était un moment magique. Ce n’est pas la plus grande ville mais sûrement une des plus festives, c’est vraiment parfait pour les gens qui aiment le vélo comme moi. Demain, je serai d’ailleurs devant le podium avec mes petits-enfants, pour tenter pourquoi pas de transmettre cette passion. Ce moment, on l'attendait depuis des mois et tout le monde a participé à sa préparation, c'est une vitrine fantastique”.

Entre les “dictées du Tour” destinées aux élèves des écoles du coin, les expositions sur Binche et la Grande Boucle ainsi que les randos cyclotouristes, la ville se prépare depuis des mois à vivre au rythme du Tour de France. Il faut dire que la course sera mise en valeur dans 190 pays, sur une centaine de chaînes de télévision, dont 60 en direct. Concernant l'application et le site web letour.fr, ils génèrent quelque 12 millions et 14,5 millions de visites. Une exposition hors normes pour la commune de Binche et ses 33.000 habitants. Le village y gagnera donc en notoriété, avec un fameux coup de projecteur attendu sur son patrimoine. Michel sera lui aux premières loges pour le départ de l’étape ce jeudi, il habite juste devant le départ fictif de la course.

"L'effervescence monte peu à peu depuis des semaines. On voit depuis ce matin que l’animation arrive, ça met beaucoup de gaieté dans la ville et on en avait bien besoin après trois années sans carnaval. En plus, ça ramène du monde, ça met en avant notre ville, sa culture, sa beauté, on espère aussi des retombées à tous les niveaux”.

“Une vitrine fantastique”, “un moment hors du temps”, “des retombées phénoménales”: Immersion à Binche qui s’est parée de jaune pour accueillir le Tour de France
©FLEMAL JEAN-LUC

Face à cette ferveur, les commerces s’apprêtent à tourner à plein régime, tout comme les restaurants. Pascal Lecomte, alias “Pouch” pour les intimes, tient le bistrot “Le Diapason” situé à l’entrée de la Grand Place de Binche. “Après le Carnaval, c’est le plus gros événement pour nous. On s’attend à une forte affluence et on prévoit de faire quatre fois ce qu’on fait habituellement en une semaine. Pour la ville, c’est une visibilité incroyable et un truc exceptionnel pour nous, avec forcément énormément de retombées. On a vraiment hâte que ça commence”, s'enthousiasme ce Binchois âgé de 58 ans. Pour l’occasion, cette taverne authentique fera appel à un traiteur pour proposer un repas aux clients d’un jour, juste après le lancement de l’étape. Au menu du jour, jambon grillé avec des pommes de terre grenailles accompagné de trois sauces au choix.

“J’ai déjà plus de 30 réservations, on voit des Montois, des clients fidèles, des Binchois, des Flamands passionnés de cyclisme et des gens d’un peu partout en Europe. Une étape du Tour, ça draine beaucoup de public, une grande diversité et c'est une richesse énorme pour nous de pouvoir accueillir tout ce beau monde. Et le quand on sait que le Tour est diffusé presque partout dans le monde, on se dit que c’est une vitrine fantastique pour la ville”, détaille le patron de cette institution ouverte depuis 2006.

Pour beaucoup, c'est également l'occasion de se retrouver entre amis. Une sorte de pèlerinage pour Henri, venu avec son épouse en camping-car depuis la Suède. “On ne s’attendait pas à arriver dans une ville aussi petite mais c’est très charmant et dépaysant pour nous. On voulait passer un moment ici et dormir dans la région pour être là au départ de la course. C'est très gai de découvrir la Belgique de cette manière, on sent une certaine passion pour le cyclisme, ça nous donne envie de revenir".

“Une vitrine fantastique”, “un moment hors du temps”, “des retombées phénoménales”: Immersion à Binche qui s’est parée de jaune pour accueillir le Tour de France
©FLEMAL JEAN-LUC

Pour s’offrir l’événement, les instances binchoises ont par ailleurs indiqué que l'accueil du départ de l'étape du Tour de France à Binche a coûté 150.000 euros, supportés par des subsides régionaux et communautaires. “Vu la médiatisation que nous offre le Tour et les retombées en termes de tourisme et de cyclisme, tout comme la joie et la fierté qui habitent nos rues, accueillir le Tour n’a pas de prix”, conclut Jean, féru de vélo et inconditionnel de la Grande Boucle depuis plus de 30 ans.

“Une vitrine fantastique”, “un moment hors du temps”, “des retombées phénoménales”: Immersion à Binche qui s’est parée de jaune pour accueillir le Tour de France
©FLEMAL JEAN-LUC

Toutes les infos pratiques pour suivre le départ à Binche

La 6e étape du Tour de France se déroule ce jeudi 7 juillet entre Binche et Longwy, sur 219,9 km. La journée débutera en centre-ville dès 8 h 30 avec les premières animations officielles. Dans la foulée, 8 jeunes coureurs régionaux s’élanceront dans les premiers kilomètres de l’étape du jour à 9 h 50. Le départ de la caravane à Binche est lui prévu à 10 h 05. Elle passera la ligne d’arrivée à 15 h 45. Les coureurs signeront la feuille de départ et seront présentés au public sur la Grand-Place entre 10 h 55 et 11 h 40, et le départ officieux sera donné à l’avenue Wanderpepen à 12 h05. Par la suite, le départ réel de l’étape, après un parcours neutralisé de 4,9 kilomètres, sera donné à 12 h 15 à la route de Merbes. Le "village du tour" occupera l’entièreté de la Grand-Place et le "podium signatures" fera face à l’avenue Charles de Liège pour permettre aux dizaines de milliers de personnes de pouvoir se répartir le long de cette grande avenue, afin de voir notamment les coureurs défiler un à un.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be