Drame de Strépy: la Chambre du Conseil requalifie les faits en meurtre

Le 20 mars dernier, Paolo F., au volant de sa voiture, avait percuté le cortège du carnaval, tuant six personnes.

Drame de Strépy: la Chambre du Conseil requalifie les faits en meurtre
©DR

La chambre du conseil de Tournai a décidé de requalifier les faits à l’encontre du conducteur ayant percuté un cortège du carnaval à Strépy-Bracquegnies le 20 mars dernier. Paolo F., dont la détention préventive a été prolongée, est désormais poursuivi pour meurtre, pour l'une des victimes, alors qu'il était poursuivi jusqu'à présent pour homicide involontaire.

L’information a été confirmée par l’avocat du conducteur, Paolo F. Ce dernier n’a pas précisé s’il comptait faire appel de cette décision. Cette requalification en meurtre signifie donc que la chambre du conseil de Tournai estime que Paolo F. aurait eu l’intention de donner la mort le jour du drame. Il risque également une plus lourde peine de prison, pouvant aller jusqu’à trente ans d’emprisonnement, précise Sudinfo.

Ce vendredi, on annonçait le maintien en détention préventive, pour deux mois, de Paolo F. Son avocat avait demandé en mai son maintien en détention sous bracelet électronique, une demande qui avait été suivie par la chambre du conseil. Le parquet avait fait appel de la décision. La chambre des mises en accusation de Tournai avait ensuite décidé en juin de le maintenir en prison.

L’intéressé fait l’objet d’un mandat d’arrêt délivré le 22 mars pour des faits commis le 20 mars au carnaval de Strépy-Bracquegnies. Le conducteur était rentré avec sa voiture dans le cortège du carnaval au petit matin, tuant six personnes et en blessant une trentaine d’autres.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be