La Ville de La Louvière candidate pour accueillir le championnat de Belgique de cyclisme

Les retours positifs suite à l’arrivée du circuit Franco-Belge dans la Cité des Loups ont poussé le bourgmestre à voir encore plus grand.

F.D.
La Ville de La Louvière candidate pour accueillir le championnat de Belgique de cyclisme
©AVPRESS/F.D.

Le circuit Franco-Belge s’est invité à La Louvière ce mercredi où l’arrivée était prévue après avoir réalisé plusieurs tours de circuit dans la Cité des Loups. Au lendemain de ce succès médiatique et de foule, le bourgmestre, Jacques Gobert, veut voir les choses en grand et faire de son entité une véritable terre de cyclisme. Son objectif ? Accueillir le championnat de Belgique.

Après avoir été décriée, la Ville de La Louvière était à la fête ce mercredi lors de l'arrivée de la 81e édition du circuit Franco-Belge. "Le bilan est très positif. Toutes les conditions étaient réunies pour qu'une belle fête puisse prendre place en ville", indique Jacques Gobert, bourgmestre de La Louvière. "Je retiens surtout la vitrine extraordinaire offerte par le passage du circuit Franco-Belge dans notre entité. La course a été diffusée dans 80 pays différents. Des images magnifiques de notre patrimoine, comme le Bois du Luc et les ascenseurs de Strépy-Bracquegnies, ont été diffusées. En termes de rayonnement, c'est donc une opération très réussie."

Mission réussie donc pour la mise en valeur de la Cité des Loups mais ce n'est pas tout. Au niveau sportif aussi le bilan est positif. "Je suis très content de la qualité du plateau que nous avions et du circuit que beaucoup ont découvert. Un circuit très sélectif qui serait digne d'accueillir un championnat de Belgique. Nous allons d'ailleurs nous porter candidat pour prochainement pouvoir organiser le championnat de Belgique à La Louvière", annonce Jacques Gobert. "De l'avis de tous, aussi bien des coureurs que des directeurs de course et autres, il y a une belle mixité de parties plates et de parties avec des côtes. Cette mixité rend d'ailleurs le circuit long et dur pour certains. Une épreuve qui est donc digne d'un championnat de Belgique."

La foule était également présente en nombre ce mercredi, de quoi présager le meilleur pour un éventuel accueil du championnat de Belgique. Qui dit foule dit également embarras de circulation. Un impact moins réjouissant de l'événement que n'ont pas manqué de faire remarquer certains Louviérois sur les réseaux sociaux. "Le circuit prenait place dans la ville. C'est donc totalement différent de l'accueil d'un départ, comme cela avait été le cas à Binche pour le Tour de France, où les coureurs partent d'une place et quittent ensuite rapidement la ville", répond Jacques Gobert. "Des désengorgements du trafic étaient prévus à plusieurs moments pour permettre aux véhicules d'emprunter le tracé du circuit dans le sens de la course lorsque les coureurs n'y étaient pas. La course a fait qu'à un moment, le peloton était complètement éclaté. Nous n'avions donc plus la possibilité de fluidifier le trafic."

Le maïeur rappelle néanmoins qu’une large campagne de communication avait été mise en place pour prévenir les habitants. Toutes-boîtes, réseaux sociaux, site de la Ville, articles de presse, etc permettaient donc aux riverains de prendre leurs précautions.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be