L'opposition GP ne veut pas de la rénovation de la place d'Estinnes-au-Val : "Tel quel, ce projet met le folklore en danger"

Le Collège communal a proposé de remettre sur la table la rénovation de la place d'Estinnes-au-Val dans le cadre d'un appel à projet lancé par la Région. Une proposition qui ne satisfait pas l'opposition.

K.M.
L'opposition GP ne veut pas de la rénovation de la place d'Estinnes-au-Val : "Tel quel, ce projet met le folklore en danger"
©Google Maps

Ce lundi marquait le retour des élus estinnois sur les bancs du conseil communal. Le point concernant l'appel à projet "coeur de village" devait être voté et a pris à son compte la majorité des débats durant la séance. Cet appel à projet de la Région Wallonne concerne les communes de moins de 12.000 habitants et devait mettre en place un projet de réhabilitation et d'embellissement du centre d'un village. Pris par le temps, le Collège a proposé de se baser sur un projet déjà existant mené par le PCDR (Plan Communal de Développement Rural) en l'occurrence celui de remise en beauté de la place d'Estinnes-au-Val.

Directement concerné puisque résident à Estinnes au-Val et président de la société de gilles locale des "Infatigables", le conseiller Francesco Musinu est monté au créneau. "Ce projet, tel qu'il nous l'a été présenté, n'est pas conforme avec la réalité du terrain", s'est-il expliqué en séance. "Tout d'abord, la suppression de places de parking exigerait aux personnes, souvent âgées, qui veulent se rendre à l'église pour la messe de devoir marcher plus de 100 mètres pour s'y rendre. De plus, lors des festivités folkloriques, nous utilisons ce vaste espace non seulement pour les rondeaux mais aussi pour la foire qui s'y installe. Ce projet, tel qu'il nous a été présenté, mettrait en danger le folklore local."

Deux arguments balayés par la bourgmestre Aurore Tourneur : "Je comprends l'inquiétude par rapport au folklore mais je serai particulièrement attentive sur ce point. D'ailleurs, ce qui sera favorisé dans ce projet, c'est un maximum de "modulabilité", si ce mot existe. C'est à dire que les bacs de verdurisation ainsi que tout élément extérieur seront facilement enlevable en cas d'événement se déroulant sur la place et cela implique donc les festivités folkloriques. En ce qui concerne le parking, nous ne pouvons pas indiquer dans le cadre de l'appel à projet que trop de poches seront créées sous peine de voir l'octroi des subsides refusé d'office."

Des explications qui ne satisfont pas le groupe d'opposition qui s'inquiète aussi du coût d'un tel projet à savoir, approximativement, 1,6 millions d'euros. "Ce qui fait que, même avec le subside de 500.000 euros maximum, la commune devrait débourser encore 1,1 million d'euros pour cette rénovation", continue Francesco Musinu. "Nous ne sommes pas contre l'idée d'obtenir des subsides concernant un coeur de village mais ce budget, c 'est beaucoup trop pour la place d'Estinnes-au-Val."

Le point a donc été voté favorablement uniquement par la majorité et ce malgré une interruption de séance le temps que le groupe GP (Génération Pluraliste) se concerte. Des propositions visant à réduire le budget ont également été faites, notamment en abandonnant le volet rénovation de voirie, ce qui réduirait les coûts.

Et à la bourgmestre de conclure avec une pointe de véhémence dans la voix. "Cette place, telle qu'elle est actuellement ressemble à tout sauf à une place. Et pour une fois qu'on pense à nous, c'est à dire pour des communes de moins de 12.000 habitants, pour des possibilités d'obtention de subsides, ce serait dommage de ne pas en profiter.", a signifié la bourgmestre. "Nous, en tant que membres du Collège, on est là pour aller chercher les appels à projet, aller chercher les subsides, améliorer la qualité de vie des citoyens. Quand on réalise des projets sur fonds propres, on nous dit qu'il aurait fallu aller chercher des subventions. Ici on a l'occasion d'en avoir une, je trouverait ça dommage de ne pas proposer de projet d'autant plus qu'il est toujours possible de se rétracter par la suite et de les refuser. Une autre commune serait bien contente de recevoir notre subside..."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be