Seneffe : leur maman atteinte du syndrôme de Diogène, ils doivent vider la maison de l'apocalypse

Depuis début juillet, les enfants d'une dame résidant à la rue des Cloutiers à Seneffe et atteinte du syndrôme de Diogène tentent de réhabiliter le terrain dont ils ont hérité à son décès.

Thomas Donfut
Seneffe : leur maman atteinte du syndrôme de Diogène, ils doivent vider la maison de l'apocalypse
©L.F.
Décédée en juillet dernier, la maman de Thomas, Amandine et Laetitia leur a laissé un drôle de cadeau empoisonné. Depuis un mois et demi, ils multiplient les aller-retour entre Seneffe et Bruxelles pour tenter de réhabiliter le terrain, la maison occupée par leur maman jusqu'à son décès. "Ma maman était atteinte du syndrôme de Diogène, c'est-à-dire qu'elle conservait absolument tout sans jamais rien...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité