Les travaux commencent sur l'Avenue de France qui va subir un gros lifting à Carnières

C'est la méthode de la rue d'Haine qui va être appliquée plutôt qu'une refonte complète de la rue. La durée des travaux n'en sera que raccourcie.

Th.D.
Les travaux commencent sur l'Avenue de France qui va subir un gros lifting à Carnières
©Google Maps

En piteux état depuis de nombreuses années, l'avenue de France va enfin recevoir l'attention qu'elle mérite. Se habitants n'en pouvaient plus de cette rue où les nids de poule et autres ornières rendaient la rue impraticable. Et ce, à tel point que le TEC avait menacé de modifier définitivement l'itinéraire des deux lignes, la 30 et la 133) qui passent par là tous les jours si rien n'était fait pour améliorer la situation.

Cette mesure extrême ne sera donc pas nécessaire puisque le revêtement de la rue, entre la rue Collarmont et la rue d'Anderlues va être remis à neuf. "Nous allons appliquer la méthode récemment utilisée à la rue d'Haine", s'explique Christian Moureau, bourgmestre. "Refaire complètement la rue aurait coûté plus de 5 millions d'euros ce qui n'était pas possible pour nous. La solution de la rue d'Haine, une vieille méthode qui a déjà fait ses preuves par le passé, consiste à surélever très légèrement la rue et à placer une à deux couches de tarmac. Il y a des rues à Morlanwelz qui ont été refaites de cette façon il y a plus de 20 ans et qui sont toujours en état."

En choisissant cette technique, la commune économise quelque peu pour un budget avoisinant tout de même les 300.000 euros et satisfera les riverains dont les véhicules souffraient énormément sur cette voie. "Il y a eu une réunion citoyenne la semaine dernière et tout le monde semblait réceptif à ces travaux nécessaires qui permettront notamment au TEC de continuer à servir les différents arrêts."

Les travaux dureront entre sept et huit jours ouvrables et les lignes de bus seront déviées durant les travaux.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be