TC Charleroi : Une peine de travail de 295 heures pour trois préventions de violence

Le prévenu a déjà été condamné en Espagne en 2014 pour vols et également condamné pour des faits liés aux produits stupéfiants.

Belga
TC Charleroi : Une peine de travail de 295 heures pour trois préventions de violence
©GUILLAUME JC

Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné Samuel D.B. à une peine de travail autonome de 295 heures. Le prévenu était poursuivi pour des coups et blessures sur l'ex-compagnon de sa compagne, pour des menaces proférées avec une arme airsoft à un voisin et pour le vol de cinq moulinets de pêche. Le quadragénaire avait uniquement reconnu les menaces.

Le ministère public avait requis à son encontre une peine de minimum deux ans de prison. L'homme invoquait la légitime défense et l'excuse de provocation pour une scène de coups et blessures sur l'ex-compagnon de sa compagne, le 17 juillet 2017, à Binche.

Le 28 décembre 2017, Samuel D.B. admettait avoir menacé un voisin avec une arme factice de type airsoft. Il contestait avoir volé cinq moulinets de pêche dans un magasin, le 16 janvier 2019, ne reconnaissant le vol que d'un objet.

Le substitut avait requis une peine de minimum deux ans de prison contre le prévenu, déjà condamné en Espagne en 2014 pour vols et également condamné pour des faits liés aux produits stupéfiants. La défense avait plaidé un dépassement du délai raisonnable et une simple déclaration de culpabilité.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be