La S.A. Triage-Lavoir du Centre dissoute, l'avenir du lavoir de Péronnes en danger

Ce mercredi, en commission budgétaire du Parlement de Wallonie, Laurent Devin a interrogé le ministre des Finances et du Budget Adrien Dolimont concernant l'avenir du lavoir de Péronnes qui a fait couler tant d'encre depuis sa construction dans les années 50.

La S.A. Triage-Lavoir du Centre dissoute, l'avenir du lavoir de Péronnes en danger
©AVPRESS

Il y a quelques mois, l'opération qualifiée de "dernière chance" du prédécesseur de M. Dolimont, Jean-Luc Crucke, s'était soldée par un échec suite à un appel à manifestation d'intérêts pour donner une deuxième vie à l'imposant édifice abandonné depuis de nombreuses décennies.

Cet appel n'avait rien donné malgré l'intérêt trop tardif d'un promoteur.

Lors de la commission de ce mercredi, le Député-Bourgmestre Laurent Devin s'interrogeait sur l’avenir réservé au Triage-Lavoir du Centre et des décisions prises lors de l’assemblée générale extraordinaire du 9 septembre.

Le ministre des Finances et du Budget Adrien Dolimont a annoncé que « suite à une vingtaine d'années de projets manqués et de l'échec du récent appel à manifestations d'intérêts, la dissolution de la S.A Triage-Lavoir du Centre était la seule solution. Ce constat a également été partagé par l'ensemble des actionnaires, qui, lors de l'assemblée générale extraordinaire du 9 septembre 2022, ont décidé de la dissolution de la société ».

La situation financière catastrophique de la S.A. a certainement penché dans la balance vers cette dissolution qui semblait inévitable.

Malgré la dissolution, Adrien Dolimont ne dit pas que c’est la fin de tout projet pour le site du Triage Lavoir du Centre. Le sort du Triage Lavoir sera fixé dans cadre de l’exécution des travaux de liquidation.

Le Député-Bourgmestre Laurent Devin ne pouvait que constater l'inéluctable : « à l'image d'autres infrastructures qui n'ont plus de fonctions, il n'y a aucun projet concret pour le Triage-Lavoir du Centre. Pour l'avenir de notre Région, le Gouvernement Wallon doit se positionner d'une manière claire sur l'avenir de ces infrastructures ».

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be