La motion du PTB sur l'énergie rejetée par la majorité louviéroise et MR-IC : "Pas le bon niveau de pouvoir"

La motion proposée par Antoine Hermant (PTB) concernait la demande au Fédéral de mettre en place un blocage des prix de l'énergie et de taxer les surprofits des multinationales de l'énergie.

Thomas Donfut
La motion du PTB sur l'énergie rejetée par la majorité louviéroise et MR-IC : "Pas le bon niveau de pouvoir"
©BELGA

Ce mardi en fin de séance de rentrée du conseil communal louviérois, le conseiller Antoine Hermant espérait que la majorité validerait la motion que son groupe avait proposée et qui concernait la hausse des prix de l'énergie qui plonge de nombreux ménages dans la crise. "Aujourd'hui les gens n'arrivent plus à payer leurs pleins de carburant ou leurs factures d'énergie" a déclaré le conseiller PTB en séance. "Depuis quelques mois, ce sont les prix des denrées alimentaires qui explosent. Pendant ce temps, un petit nombre de profiteurs de guerre accumulent les surprofits avec des bénéfices records à la clé. Le conseil communal ne doit pas se résigner à ce que de nombreux Louviérois n'aient pas les moyens de se chauffer cet hiver. D'où cette motion qui demande au gouvernement fédéral de mettre en place un blocage des prix de l'énergie et de taxer les surprofits des multinationales de l'énergie."

Une motion qui a été rejetée par la majorité louviéroise soutenue par le groupe MR-IC. "Le PTB se trompe de niveau de pouvoir" a d'emblée répondu le bourgmestre Jacques Gobert. "Sur le fond on peut partager l'inquiétude concernant la hausse des prix de l'énergie car ce sont les mêmes revendications que le Parti Socialiste. Cela dit, Mr Hermant se trompe d'auditoire. C'est au niveau fédéral ou régional que cela se joue et certainement pas au niveau communal.""

La même motion, proposée par le groupe PTB lors du dernier conseil communal de Mons, a pourtant été votée par les conseillers à l'exception du groupe Mons en Mieux.

Elle a en outre été soutenue lors du conseil louviérois par les membres du groupe Plus & cdH ainsi que par le conseiller indépendant Jonathan Christiaens (Indépendant). "Jamais une motion ne traite de matière 100% communale", s'est exprimé ce dernier. "Mons a voté cette motion et peut-être que Charleroi va suivre alors pourquoi pas La Louvière ?"

Il a été rejoint par Michaël Van Hooland pour le groupe Plus & cdH : "la majorité a déjà déposé des motions par le passé qui ne correspondaient pas à des critères strictement communaux alors pourquoi pas la minorité ? Celle-ci aurait pu servir de bon relai aux instances supérieures des sentiments de crainte qu'éprouvent actuellement les Louviérois et alors qu'on vit actuellement une situation hors-norme."

L'échevine de l'Environnement Nancy Castillo a également rappelé tout ce qui est déjà mis en place pour aider le citoyen. "Le guichet énergie logement mis en place en 2021 aide notamment les citoyens dans leurs démarches énergétique", a expliqué l'échevine. "Il les aide aussi par exemple à choisir le bon fournisseur d'énergie en fonction de leur situation. Il y a aussi toute une série de primes aux travaux qui vont être mises en oeuvre sans oublier les audit gratuits ni l'appel à projet local énergie climat dont les deux projets ont été acceptés sans compter les mesures prises par le CPAS pour aider le citoyen qui se retrouverait en difficulté."

En outre, le bourgmestre a assuré en séance que des mesures d'économie seront prises en cette fin d'année notamment concernant les illuminations de Noël qui pourraient être allumées moins longtemps qu'auparavant. "La patinoire du marché de Noël ne sera pas non plus installée car trop énergivore", a assuré Jacques Gobert.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be