Une des quatre barrières des portiques du pont Capitte déjà arrachée : “ce système, c’est du bricolage”

Alors que le système des portiques n’a été installé qu’il y a quelques jours, une des barrières a déjà été arrachée par un véhicule.

Thomas Donfut
Pour Olivier Destrebecq, le système mis en place au Pont Capitte est loin d'être optimal.
Pour Olivier Destrebecq, le système mis en place au Pont Capitte est loin d'être optimal. ©D.R.

Opérationnel depuis quelques jours seulement, il manque déjà une barrière à un des portiques censés limiter le passage du pont Capitte aux véhicules de moins de 2,25 m de haut et donc, des poids lourds et ce afin de limiter les dégâts occasionnés au pont par leur passage. “C’est un véhicule qui l’a arrachée en voulant forcer le passage”, nous précise Jacques Gobert, bourgmestre de La Louvière qui est bien mal pris dans cette histoire. “Nous voulions placer un gabarit en amont des deux côtés du pont pour éviter ce genre de problème mais le SPW ne veut rien entendre car selon lui, ce serait trop coûteux.

Le Pont Capitte, élément essentiel de la mobilité entre La Louvière, Houdeng et plus loin, l’autoroute et Le Roeulx, est en mauvais état depuis plusieurs années et il avait été recommandé à la commune d’empêcher la circulation des poids lourds par le SPW, qui gère le pont mais aussi la chaussée Houtart. Des panneaux avaient été mis en place pour limiter la circulation des véhicules de plus de 7,5 tonnes mais il était peu respecté. Un autre système de feu rouge empêchait le croisement des bus de la TEC.

Dernièrement, un rapport du SPW sommait la commune de faire respecter cette décision et c’est le système de portique qui a été privilégié.

”Pas l’idéal”

Pour Olivier Destrebecq, le système mis en place n’était pas optimal dès le départ. “C’est vraiment du bricolage effectué à la va-vite”, indique le conseiller MR. “Après seulement quelques jours d’utilisation, il a déjà montré ses limites. Une barrière arrachée et les autres sont de travers, limitant le passage aux véhicules bien moins hauts que 2,25 m. J’ai déjà demandé au bourgmestre de faire une évaluation du système. il ne m’y semble pas fermé mais préfère attendre.

Une information confirmée par Jacques Gobert. “Là, les portiques ne sont installés que depuis quelques jours. C’est bien trop tôt pour faire un bilan. D’ici quelques semaines, nous pourrons mieux évaluer la situation avec le SPW.

La barrière manquante sera quant à elle replacée dès ce vendredi.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be