Binche : Laurent Devin sera le premier bourgmestre à faire le gille depuis Charles Deliège en 1948

Le 21 février prochain et 17 ans après sa dernière participation en tant que gille, il foulera à nouveau le pavé binchois dans le plus beau des costumes.

Thomas Donfut
Laurent Devin, qui a participé aux répétitions de batterie de sa société ce dimanche soir, va remettre son costume de gille, 17 ans après.
Laurent Devin, qui a participé aux répétitions de batterie de sa société ce dimanche soir, va remettre son costume de gille, 17 ans après. ©L.D.

C’est ce dimanche matin, quelques heures avant le son des premiers tambours des répétitions de batterie, que Laurent Devin a annoncé son envie de refaire le gille. 16 ans après son élection comme bourgmestre, il rechaussera les sabots le 21 février dans la société des Incas dont il était le vice-président encore en 2006. “Mon rêve était de le refaire avec mon papa mais à cause de soucis de santé, il ne pourra plus être gille”, nous a confié le bourgmestre. “Cela a eu l’effet d’un électrochoc pour moi, un coup de massue, une alerte du temps qui passe. Je ne pourrai plus faire le gille avec mon père mais bien avec mon fils Vincent et ma fille Juliette qui fait partie de la société des Arlequins mais qui atteint doucement l’âge limite. Il était donc temps pour moi de reprendre l’habit de gille et de partager avec eux tous les moments de bonheur que représente le Carnaval. J’en ai discuté avec mon épouse qui n’a jamais été femme de gille et qui m’a tout de suite encouragé dans cette entreprise.

Laurent Devin a déjà 26 ans "d'expérience" en tant que gille.
Laurent Devin a déjà 26 ans "d'expérience" en tant que gille. ©L.D.

Fin 2006, alors qu’il venait d’être élu bourgmestre, Laurent Devin a dû faire une croix sur le fait de revêtir le costume de gille. “À l’époque, le climat politique était extrêmement tendu et il aurait été certainement mal vu que je le fasse. Puis, j’avais aussi envie de voir l’autre côté des choses. J’avoue tout de même que j’ai vécu très difficilement le fait de ne plus faire le gille. J’ai même pleuré durant ces deux années de coupure dues au covid. Ça m’a fait réfléchir et envisager les choses différemment.

Concrètement, durant les trois jours Gras, c’est Fred Tilmant, échevin du folklore, qui reprendra les tâches habituellement dédiées au bourgmestre comme, par exemple, la remise des médailles du mardi matin. “Je ne quitterai pas Binche donc je resterai bourgmestre et il n’y aura donc pas de “faisant fonction”. Si jamais un événement grave devait se produire, j’aurai toujours à portée des vêtements “normaux” et un endroit à proximité pour me changer en urgence. J’ai la chance de pouvoir compter sur une équipe rodée à des événements d’une telle ampleur et j’ai entièrement confiance en eux.

Laurent Devin sera le premier bourgmestre à faire le gille depuis Charles Deliège en… 1948.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be