Tentative de meurtre à la Louvière : victime d’un coup de couteau à quelques centimètres du cœur

À peine majeur, Mickaël (prénom d’emprunt) a évité la mort. Lors d’une soirée bien arrosée, il a sauvagement été victime d’un coup de couteau.

Margaux Piron
Un suspect interpellé pour tentative de meurtre et incendie volontaire. Photo d'illustration
Photo d'illustration ©DR

Une soirée festive entre amis a tourné au drame en juin 2021 au sein de la Cité des Loups. Pour un regard, un sourire, une question de filles, Mickaël (prénom d’emprunt) a reçu un violent coup de couteau à quelques centimètres du cœur.

Des faits purement gratuits qui auraient pu conduire à la mort de la victime. Ce coup a entraîné un pneumothorax et plusieurs jours d’hospitalisation afin d’éviter le pire. Aujourd’hui âgé de 19 ans et sportif assidu, Mickaël a encore des problèmes respiratoires et n’ose même plus sortir profiter de la vie avec ses amis.

Considérée comme une tentative de meurtre, la prévention semble clairement établie pour la partie civile. Toutefois, Me Discepoli est resté sur sa faim. Le prévenu, incapable d’assumer ses actes était absent du banc des accusés par peur de se retrouver derrière les barreaux. N’imaginons même pas sa réaction lorsqu’il apprendra qu’il risque 10 ans de prison ferme.

Bien connu des services de police depuis l’âge de 14 ans pour se balader armé, le malfrat a déjà été interpellé à 17 ans muni d’un couteau de cuisine dont la lame mesurait 10 centimètres.

Coups et blessures volontaires ou tentative d’homicide ?

Démuni face à l’absence de son client, l’avocat du prévenu a sollicité la requalification des faits en coups et blessures volontaires. Plusieurs éléments mettraient en évidence que la tentative d’homicide n’est pas établie. “Une soirée festive conduit souvent à des gestes stupides. Si son intention était de tuer, il aurait porté plusieurs coups à différentes zones du corps. Nous sommes en outre face à un coup porté de manière circulaire et non direct”. Une mesure de faveur probatoire a été demandée au tribunal correctionnel de Mons

Comment peut-on vous dire qu’il ne s’agit pas d’une tentative de meurtre ? Les faits sont clairement établis à partir du moment où on porte sauvagement un coup de couteau”, s’est exclamé Me Discepoli. Jugement le 6 février.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be