La Louvière : elle brandit une hache et poursuit “un jeune du quartier”

À la suite d’une accumulation de problèmes familiaux, Jeanine (prénom d’emprunt) a agi sous le coup de la colère auprès d’un jeune homme qui la narguait.

Margaux Piron
x
Prétexte ©©JC Guillaume

Dans un contexte familial douloureux, Jeanine (prénom d’emprunt) a quelque peu perdu les “pédales” et c’est le moins que l’on puisse dire.

Vivant de plein fouet le divorce de ses parents, cette Louviéroise avait recueilli sa mère chez elle. Mais le 21 août 2021, les services de police sont contactés en urgence par la voisine de la prévenue.

Alors qu’un jeune homme passait à vélo, Jeanine s’est emparée d’une hache camouflée derrière son radiateur. Une fois sortie de son habitation, elle l'a brandi vers la victime avant de le poursuivre. “Il me narguait constamment ainsi que ma mère en lui disant que c’était une vieille peau. Je n’étais plus moi-même à cette époque. Je voulais simplement effrayer le jeune homme”, a précisé la prévenue.

Aujourd’hui, “le jeune du quartier” comme l’a nommé le représentant du ministère public craint de recroiser Jeanine. “Pourtant, lorsque je le croise nous nous parlons normalement”, a-t-elle confié.

Stipulant ne plus être dans le même état d’esprit à l’heure actuelle, Jeanine a sollicité une suspension simple du prononcé. Le procureur du roi ne s’est pas opposé à cette faveur. Jugement le 6 février.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be