La Louvière : le parking va devenir gratuit dans le centre-ville

Dans les prochains mois, les horodateurs vont laisser leur place à une zone bleue.

Thomas Donfut
Photos Bernard Demoulin: Les horodateur a Bruxelles au sablon
Les horodateurs, bientôt un mauvais souvenir à La Louvière... (photo d'illustration) ©© Bernard Demoulin

Depuis plusieurs années, c’est la société City-Parking qui est en charge du contrôle des véhicules qui se garent en centre-ville. Amendes salées à la clé si l’automobiliste ne réglait pas la note. Mais, le contrat avec City-Parking venant à échéance, la Ville veut opérer un changement radical dans sa politique de stationnement.

Ainsi, dès le mois d’avril, les horodateurs disparaîtront du paysage dans les rues du centre-ville. Ils seront ainsi remplacés par une zone bleue en voirie.

La Louvière est en passe de devenir la première grande ville wallonne à supprimer la totalité des parkings payants, en voirie, sur son territoire”, indique la Ville.

Ce lundi, le Collège communal s’est ainsi prononcé majoritairement sur ce point et le projet sera soumis le 14 février prochain au Conseil communal.

Moyennant l’utilisation d’un disque de stationnement du lundi au samedi de 09h00 à 18h00, les automobilistes pourront profiter de l’élargissement du périmètre des “zones bleues” à tout le territoire avec 2 heures de stationnement gratuit systématique.

Seuls les parkings dit “d’ouvrage” resteront payants, à savoir les parkings “Maugrétout”, “Nicaise” et prochainement “Four-Bouteilles”. “Cette mesure est rendue possible par la reprise à sa charge de la gestion de l’ensemble des zones de stationnement et parkings d’ouvrage de l’entité par la Ville via sa Régie Communale Autonome (RCA).

Avec cette mesure, le Collège communal entend “mieux maîtriser l’offre de parking sur son territoire, répondre à la demande des citoyens et commerçants, tendre vers une meilleure accessibilité de l’hyper-centre et des zones commerciales, participer à la redynamisation des commerces comme annoncé dans l’axe 3 du Projet de Ville “LLO 2050” et lutter contre la problématique des voitures-tampons en favorisant la rotation des véhicules. Les modalités pratiques restent à convenir, mais le projet témoigne d’une volonté politique de ramener les consommateurs en centre-ville.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...