Futur Data Center de Google sur le zoning de Feluy : une série de remarques émises par la commune d’Ecaussinnes

Ces remarques portent sur la protection des populations proches, de l’environnement et du cadre de vie.

Florian Ducobu
Les citoyens auront l'occasion d'en savoir plus sur le projet ce 10 janvier.
Google devra prendre en compte les remarques de la commune avant de soumettre sa demande de permis. ©AVPRESS

Pour les 15 ans d’implantation de Google dans le zoning de Ghlin-Baudour, le géant américain avait annoncé son ambition d’ouvrir un troisième Data Center en Belgique. Les lieux choisis pour l’accueillir ne sont autres qu’une parcelle de 36 hectares, située à la rue de la Ghellerée dans la zone d’activités de Feluy. Alors que certains se réjouissaient de la venue de Google, synonyme d’emplois et de développement économique, d’autres se méfient des nuisances que pourrait engendrer ce nouveau Data Center.

Pour tenter de rassurer ses citoyens et s’assurer que le cadre de vie des habitants et l’environnement soient bien respectés, la commune d’Ecaussinnes a émis toute une série de remarques que Google devra prendre en compte avant de déposer sa demande de permis. “Les remarques portent sur la protection des populations proches, de l’environnement et du cadre de vie”, indique Arnaud Guérard, échevin de l’Urbanisme à Ecaussinnes. “L’objectif de ces remarques est qu’elles soient analysées au cours d’une étude d’incidence et le cas échéant, intégrées dans une future demande de permis.

Concrètement, ces remarques portent donc sur l’intégration du projet de Google dans celui d’intégration éco-paysager du zoning, incluant la prévention contre les nuisances lumineuses. Une demande d’analyse des impacts sonores sur le site est également demandée pour déterminer l’impact sur les populations proches. Le nombre d’emplois projetés est également abordé dans les remarques de la commune.

Nous avons également émis des remarques sur le calcul de l’alimentation électrique projetée afin de connaître l’impact à court et moyen terme du projet sur l’alimentation électrique du zoning. Nous souhaitons également que le site s’intègre au réseau de capteurs de la qualité d’air en cours de mise en place sur notre commune et celle de Seneffe”, poursuit Arnaud Guérard.

La qualité des espaces publics et privés à créer, notamment en termes de partage des usagers, sera également analysée. La commune d’Ecaussinnes veillera aussi à la valorisation de la chaleur produite, à la production d’énergie primaire renouvelable sur le site et à la réduction de la consommation d’espaces minéralisés et imperméabilisés. Enfin, le porteur de projet sera invité à mettre des mesures de compensation de son projet.

À ce jour, le détail exact des infrastructures prévues par le projet n’est pas encore connu. Celles-ci seront déterminées à l’introduction du permis, sur base de l’étude d’incidence sur l’environnement. Une fois le permis introduit, ce sont les instances régionales qui devront statuer sur la demande”, conclut Arnaud Guérard.

À noter que les citoyens peuvent encore émettre leurs remarques auprès du service Urbanisme de la commune d’Ecaussinnes jusqu’au 25 janvier. La commune se charge quant à elle de suivre l’évolution du projet.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be