Un projet de maillage cyclable autour de la RN57 pourrait voir le jour dans la région du Centre

À Ecaussinnes, plusieurs jonctions seront mises en place. L’échevin de la mobilité espère pouvoir passer par la CUC pour prolonger ce maillage aux communes avoisinantes.

Florian Ducobu
Différentes jonctions devraient être réalisées pour créer un vrai maillage cyclable dans la région du Centre.
Différentes jonctions devraient être réalisées pour créer un vrai maillage cyclable dans la région du Centre. ©D.R.

Les projets en faveur du développement de la mobilité douce vont se poursuivre à Ecaussinnes en 2023. Alors que la réhabilitation de la ligne 106 devrait se terminer au mois de mars prochain, c’est désormais au tour des jonctions entre les voiries adjacentes à la RN57 d’être prévues dans le courant de l’année. Alors que le point sera abordé lors du prochain conseil communal, prévu ce lundi, l’échevin des Travaux, Philippe Dumortier, en dévoile déjà un peu plus sur ce qui devrait voir le jour.

Dans le cadre des aménagements faits par la SPW pour les plans d’investissements communaux, plusieurs projets ont été prévus de manière coordonner pour pouvoir assurer diverses liaisons”, indique Philippe Dumortier. “L’une d’entre elles a déjà été réalisée entre Marche-lez-Ecaussinnes et la nationale. Une voirie agricole a été utilisée. Des bi-bandes en béton ont été utilisées pour relier la rue du pont Louvy jusqu’à la nationale.

Les liaisons cyclables ne devraient toutefois pas s’arrêter là. Deux autres jonctions pourraient en effet voir le jour cette année. “Nous allons mettre en place une autre liaison qui reliera la nationale à la gare d’Ecaussinnes en passant par un raccourci empruntant des petites rues de campagne. Un troisième projet verra également le jour et passera en dessous de la nationale pour relier les deux parties de la rue Croisettes”, poursuit Philippe Dumortier.

Les dossiers de ces deux nouvelles liaisons devraient avancer dans le courant de l’année. “La date est encore à déterminer en fonction des délais d’approbation et la réalisation des cahiers des charges. Ces projets restent tout de même une des priorités en termes de mobilité douce sur la commune. Une discussion aura lieu prochainement au niveau de la région du Centre pour constituer un maillage vélo cohérent sur toute la région. Je compte sur la CUC pour permettre cela”, confie Philippe Dumortier.

Concrètement, les Villes de Soignies et du Roeulx vont être invitées à poursuivre ces aménagements cyclables. “Chacun a ses priorités, je ne mets absolument pas la pression sur mes collègues. Il faudra se coordonner pour identifier les maillons qui manquent pour faire une vraie couverture du territoire. Elle sera aussi bien bénéfique pour le tourisme que pratique pour les gens qui désireraient utiliser leur vélo au quotidien. Du côté de Mignault, là aussi, il y a une jonction possible qui prolonge la ligne 107 qui serait intéressante de mettre en place pour continuer cette liaison”, conclut Philippe Dumortier.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be