Beau succès pour le premier budget participatif du Roeulx qui sera relancé en 2023

Les quatre projets lauréats devraient être mis en place dans le courant de l’année.

Florian Ducobu
Un deuxième budget participatif sera lancé cette année.
Un deuxième budget participatif sera lancé cette année. ©AVPRESS

Le premier budget participatif du Roeulx s’est clôturé en novembre dernier. Alors que 11 projets avaient été initialement déposés, trois avaient dû être retirés puisqu’ils ne respectaient pas les critères de sélection. Huit projets étaient donc en lice pour l’obtention d’une partie des 50 000 euros alloués à l’initiative. Les citoyens ont finalement été invités à voter et ont ainsi retenu quatre projets.

Les projets lauréats devraient voir le jour dans le courant de l’année 2023. “Les quatre projets ayant reçu le plus de votes des citoyens ont été sélectionnés”, indique Virginie Kulawik, échevine en charge du projet. “Ils se partageront donc l’enveloppe des 50 000 euros. Le premier projet retenu propose la création d’une ludothèque. Nous devons désormais revoir les auteurs de projet avec les agents communaux pour mettre en place un calendrier réaliste. Nous allons également réaliser un appel pour constituer une association qui sera en charge de la ludothèque. Elle prendra place au niveau de la maison des jeunes. 

Le deuxième projet sélectionné fera le bonheur des promeneurs. Il propose en effet la mise en place de bancs publics dans les campagnes rhodiennes. Ils seront, dans un premier temps, installés tout au long du parcours de la balade RTL. Pour ce projet, la commune doit uniquement se fournir en bancs et les placer par l’intermédiaire de son service travaux. Si l’initiative plaît, d’autres bancs publics pourraient être installés dans le cadre d’une seconde candidature lors du second budget participatif.

Le troisième projet à avoir reçu le plus de votes concerne l’embellissement des murs des habitations par l’intermédiaire de plantes vivaces. Un projet directement en lien avec la volonté de la commune de verdoyer davantage ses rues. Cette dernière avait d’ailleurs obtenu le label trois fleurs cette année. “Tout un processus administratif va devoir être mis en place pour ce projet. Nous allons en effet devoir identifier les citoyens volontaires qui vont devoir s’engager à s’occuper des plantes mises en place sur leur habitation. Une ou deux dalles de trottoir seront alors retirées pour planter les plantes vivaces”, poursuit Virginie Kulawik.

Le dernier projet concerne la mobilité puisqu’il permet de limiter la vitesse à 30 km/h dans les villages de l’entité. La Ville du Roeulx n’est pas comprise dans le projet puisque l’initiative est déjà prévue dans le cadre de la rénovation urbaine. Des contacts avec le SPW vont devoir avoir lieu pour identifier les endroits où il sera possible de limiter la vitesse des automobilistes. Des autorisations devront alors être données par la Wallonie pour matérialiser cette limitation de vitesse par divers aménagements.

Tous ces projets devront voir le jour dans le courant de l’année afin de permettre aux lauréats de la seconde édition de voir leur projet réalisé en 2024. “L’initiative sera relancée cette année. Elle suivra le même calendrier que l’année dernière. Elle sera donc lancée en avril. Les citoyens auront quant à eux l’occasion de voter lors des mois d’octobre et novembre. 11 projets, ce n’est pas mal pour une première édition mais nous espérons encore en recevoir davantage lors de ce second budget participatif”, conclut Virginie Kulawik.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be