Les émotions des élèves du collège Saint-Vincent de Soignies mieux gérées grâce à un nouveau SAS des émotions

Quatre professeurs sont à la base de l’initiative qui permet aux élèves de disposer d’un espace bien-être, accessible lorsqu’ils en ont besoin.

Florian Ducobu
CES Saint-Vincent
CES Saint-Vincent

Comment gérer ses émotions quotidiennes à l’école ? Quatre professeurs du collège Saint-Vincent de Soignies se sont penchés sur la question afin d’offrir un espace de bien-être aux élèves qui en auraient besoin. C’est ainsi qu’est né le SAS des émotions du collège. Les élèves y sont dès lors reçus individuellement afin d’y décharger leur surcharge émotionnelle tout en étant accueilli de façon bienveillante par leurs professeurs.

Nous avons aménagé le SAS des émotions dans un ancien parloir. Cet espace d’accueil aéré propose un cadre reposant qui va permettre à nos élèves à gagner en intelligence émotionnelle. Dans cet espace à émotions, les élèves vont trouver des fauteuils confortables, une décoration adaptée, des couleurs chaleureuses, du matériel créatif, des propositions de jeux, etc. Cet espace permet un réel moment de pause et d’apaisement”, indique Valérie Doye, l’une des professeurs à la base de l’initiative.

Ce nouvel espace est né du simple constat qu’il manquait d’un espace de bien-être au sein du collège Saint-Vincent de Soignies. “Conscients d’un besoin criant et nécessaire de développer dans notre école, un espace “bien-être”, ce SAS des émotions est un lieu destiné à recevoir individuellement des élèves submergés par leurs émotions afin de les accueillir et de pouvoir accompagner de façon bienveillante leur décharge émotionnelle sans jugement ni regard extérieur”, poursuit Valérie Doye.

Chacun des quatre professeurs à l’initiative aura une spécificité à laquelle pourra se raccrocher un élève qui souhaite bénéficier de l’écoute de son ou sa professeur. “Je fais partie de l’équipe du sas émotions, et ma petite particularité c’est que je suis un hypersensible, c’est-à-dire une personne beaucoup plus touchée par les émotions des autres et bien à même de les comprendre, puisque je les ressens aussi. Je sais que c’est difficile à gérer seul et j’aurais aimé, en tant qu’élève, avoir une personne qui me comprenne et me guide. Les élèves ont aujourd’hui de la chance puisque cela existe désormais”, explique Monsieur Duriau, l’un des professeurs à la base de l’initiative. “Je peux donc apporter, en plus d’une écoute attentive, une série de conseils et de techniques pour gérer les émotions et faire en sorte qu’elles portent, qu’elles permettent aux élèves de mieux se connaître, et qu’elles les aident à grandir.

En plus de monsieur Duriau, les élèves pourront profiter de l’oreille attentive de leur professeure de français, Madame Lekeu, qui se chargera de mettre un mot sur leurs émotions. Madame Wery mettra quant à elle ses compétences de professeure d’éducation physique au profit des élèves qu’elle aidera à respirer et à se relaxer. Enfin, Valérie Doye permettra aux élèves de prendre du recul sur leurs émotions. Elle guidera les élèves en leur donnant toute une série de conseils à mettre en place pour que les élèves puissent se recentrer sur eux et libérer leurs émotions.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be