La commune d’Ecaussinnes réaffirme sa volonté de consigner canettes et bouteilles en plastique

Elle relaie à nouveau l’action “Yes We Can” dans l’espoir de voir le gouvernement fédéral se prononcer en faveur de la consigne sur les canettes et bouteilles.

Florian Ducobu
La commune d'Ecaussinnes réaffirme sa volonté de voir les canettes et bouteilles en plastique consignées.
La commune d'Ecaussinnes réaffirme sa volonté de voir les canettes et bouteilles en plastique consignées. ©Christophe Vandercam

Verra-t-on les canettes et bouteilles en plastique consignées en Belgique ? C’est en tout cas la volonté de l’Alliance de la Consigne qui espère que notre plat pays fera le même choix que l’Allemagne, le Danemark et, dernièrement, les Pays-Bas où les résultats en termes de pollution se montrent concluants depuis la mise en place de l’initiative.

La consigne est toujours un sujet brûlant en Belgique. La ministre flamande de l’environnement, Zuhal Demir, a annoncé que la consigne est “inévitable” et qu’elle allait faire une proposition au gouvernement pour la mise en place d’un système de consigne d’ici la fin de l’année. La ministre wallonne, Céline Tellier, a déjà lancé une étude qui devrait fournir davantage d’informations sur la mise en place potentielle d’une consigne en Belgique”, indique l’Alliance de la Consigne avant de poursuivre.

Nous avons obtenu l’introduction d’une consigne sur les bouteilles en plastique (et bientôt sur les canettes) aux Pays-Bas. Nous voulons maintenant soutenir, tous ensemble, les développements récents en Belgique et encourager les ministres à avancer rapidement vers un système de consigne efficace pour lutter efficacement contre les déchets sauvages.

Engagée depuis le début dans le combat de l’Alliance de la Consigne, la commune d’Ecaussinnes a réaffirmé sa volonté de voir les canettes et bouteilles plastiques consignées lors du conseil communal de ce lundi. “Lors d’un conseil communal précédent, nous avions adhéré à l’action “Yes we Can” de l’Alliance de la Consigne qui défend dans la quasi-totalité des communes wallonnes et flamandes, la volonté de consigner les canettes et bouteilles d’eau”, explique Xavier Dupont, bourgmestre d’Ecaussinnes.

Après cette première adhésion, la commune a décidé de relancer la campagne Yes We Can sur son territoire dans l’espoir que le gouvernement fédéral en prenne acte et mette en place ces consignes sur les canettes et bouteilles en plastique. “Nous allons relancer la campagne de sensibilisation via les réseaux sociaux et le bulletin communal. Les citoyens pourront alors prendre connaissance de la pétition militant pour cette mise en place de consignes sur les canettes. Les résultats obtenus dans les pays ayant déjà mis en place des consignes sur les canettes et bouteilles en plastique sont assez concluants. Au niveau de l’environnement, cela permet de diminuer considérablement le nombre de déchets plastiques. C’est également une volonté des agriculteurs, régulièrement confrontés aux déchets de canettes lors des moissons”, poursuit Xavier Dupont.

L’action de la commune d’Ecaussinnes n’est qu’une infime partie du combat mené par l’Alliance de la Consigne. Malgré tout, les élus locaux espèrent que le gouvernement fédéral pourra agir en faveur de la mise en place de consignes sur les canettes et bouteilles en plastique.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be