La motion demandant la libération d’Olivier Vandecasteele également adoptée à Soignies

La liste des villes et communes belges à demander la libération du Tournaisien ne fait qu’augmenter.

Florian Ducobu
La ville de Soignies vient d'adopter une motion demandant des actions internationale pour la libération du Tournaisien.
La ville de Soignies vient d'adopter une motion demandant des actions internationale pour la libération du Tournaisien. ©BELGA

Olivier Vandecasteele obtient désormais le soutien de la Ville de Soignies. Le conseil communal de cette dernière vient en effet d’adopter la motion réclamant des actions internationales pour permettre la libération du Tournaisien.

Arrêté en Iran depuis le 24 février 2022, Olivier Vandecasteele subit les pires atrocités depuis de trop nombreux mois. Le Tournaisien, parti en Iran lors d’un voyage humanitaire, vient d’ailleurs d’être condamné à 40 ans de prison et 74 coups de fouet. Face à cette barbarie sans nom, la Belgique réclame sa libération. La ville de Soignies s’est désormais mêlée à cette lutte pour libérer le Tournaisien.

La commune demande ainsi au gouvernement fédéral, à l’ambassadeur de Belgique en Iran et à l’ambassadeur d’Iran en Belgique de mettre en œuvre toutes les procédures diplomatiques possibles pour faire libérer Olivier Vandecasteele en urgence. Elle réclame également de veiller à la dignité des conditions de détention d’Olivier Vandecasteele.

Il est également demandé au Premier ministre, au Ministre de la Justice et à la Ministre des affaires étrangères de prendre une initiative internationale, par exemple sous la forme d’un nouveau traité ou d’une nouvelle déclaration internationale, contre les prises d’otages étatiques.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...