Un nouveau pic de contaminations est à déplorer.

Preuve que les chiffres du nombre de contaminations dans les communes doivent être pris avec des pincettes, la région du Centre assiste encore à un pic de cas positifs. On ne dénombrait que 19 nouveaux cas positifs ce jeudi mais en voilà 98 supplémentaires ce vendredi, selon les chiffres de l'Institut de santé publique Sciensano. Pour la région du Centre, il s'agit là de la plus forte hausse de cas testés positifs en 24 heures depuis le début de la pandémie.

Parmi ces 98 nouveaux cas, 59 viennent de la commune de La Louvière. Mais comment expliquer cette forte hausse ? D'abord par le nombre de tests effectués - et malheureusement de cas détectés positifs - ces deux derniers jours dans les maisons de repos louviéroises. "Deux maisons de repos viennent d'effectuer un test pour l'ensemble des résidents et membres du personnel, dont la résidence Les Aubépines à Houdeng", explique le bourgmestre Jacques Gobert.

En parallèles, d'autres maisons de repos ont probablement aussi effectué des tests dans le cadre des récentes mesures gouvernementales. Ce qui pourrait aisément expliquer cette forte hausse. "Pour y voir plus clair, j'ai prévu une réunion en visio-conférence mardi avec l'ensemble des directeurs des maisons de repos, privées ou non, du territoire louviérois. L'objectif étant de savoir dans quelle mesure la Ville pourrait leur apporter une aide."

Dans les autres communes, les chiffres sont aussi globalement à la hausse avec par exemple 13 nouveaux cas à Binche, soit la plus grosse hausse depuis le début de la pandémie. On dénombre aussi 6 nouveaux cas à Soignies, 5 au Roeulx, 4 à Chapelle-lez-Herlaimont ou encore 3 à Morlanwelz. Au total, les onze communes de la région du Centre totalisent à ce jour 587 cas de coronavirus.

Le nombre de nouveaux cas confirmés pourrait encore augmenter dans les prochains jours, parallèlement à l'augmentation des capacités de test. Rappelons que les chiffres officiels du SPF Santé que nous relayons chaque jour ne sont pas le reflet exact de la situation de la propagation du coronavirus en Belgique. Les malades moins touchés ne sont pas testés. Néanmoins, s'agissant du seul état des lieux officiel chiffré, nous estimons important de continuer à relayer cette information, qui doit toutefois être relativisée