Âgé aujourd'hui de 75 ans, Jacques Fauconnier vient de recevoir de la part du ministre des pouvoirs locaux Christophe Collignon le titre de "bourgmestre honoraire". Un titre honorifique attribué aux anciens maïeurs qui ont exercé leurs fonctions pendant au moins 10 années. Grande figure socialiste de Morlanwelz, Jacques Fauconnier remplissait évidemment ces conditions puisqu'ila gardé l'écharpe mayorale durant douze années.

D'abord échevin durant 24 ans, c'est en 2001 que Jacques Fauconnier a succédé à Nestor-Hubert Pécriaux, bourgmestre socialiste durant 30 ans. Il est resté à la tête de la Cité de l'enseignement jusqu'en 2012 avant de céder sa place à Christian Moureau, l'actuel bourgmestre. Mais ce n'est qu'en octobre 2018, après six années en tant que conseiller communal, que Jacques Fauconnier s'est retiré de la vie politique morlanwelzienne.

Deux ans plus tard, le voilà décoré de ce titre octroyé par le Gouvernement wallon. "Je sais que ce n'est qu'un titre purement honorifique", confie Jacques Fauconnier. "Cela ne m'apporte rien sur le plan financier mais c'était important sur le plan psychologique car cela permet de mettre en valeur cette fonction de mandataire communal qui est trop peu connue."

Avec 36 années de gestion communale, l'ancien maïeur est bien placé pour le savoir. "La vie communale est la base de toute la démocratie. Or, cette gestion n'est pas toujours simple. Donc il faut vraiment mettre en valeur cette fonction. Pas seulement pour moi mais pour tous les autres mandataires locaux."

Des mandataires que le Carniérois observe encore de très près dans sa commune. "Je suis encore membre de l'USC et je m'intéresse toujours à ce qui se passe à Morlanwelz. Lorsque j'ai des informations, je fais aussi toujours le relais encore aujourd'hui auprès du bourgmestre et des échevins."

Ce lundi 25 janvier, le conseil communal lui rendre d'ailleurs hommage pour l'octroi de ce titre honorifique.