Une grande enquête est lancée dans le cadre du Plan local de propreté.

La commune de Seneffe se mobilise pour encore davantage de propreté dans ses rues et ses campagnes. Avec le soutien d’opérateurs extérieurs et de la Wallonie, elle vient de se lancer dans la rédaction d’un Plan Local de Propreté. "Nous avons reçu une subvention de la Région wallonne afin de mettre en place ce plan", explique Manel Rico Grao (Ecolo), échevin de l'environnement. "Et la première étape de la mise en place de ce plan est un diagnostic de la situation de la commune via un baromètre."

Certains endroits sont en effet plus problématiques que d'autres. "Nous faisons appel au ressenti des Seneffois afin qu'ils puissent nous dire quelle est leur vision de la situation, où sont situés les problèmes et quels sont-ils. Des déjections canines ? Des dépôts sauvages ? Sur la voie publique ? Dans les bois ? Le ressenti des citoyens est important pour nous", assure l'échevin.

L'étape suivante sera menée avec un panel de citoyens qui sera consulté deux fois. "Nous allons analyser la situation au regard d'une étude menée par l'agent constateur et un éco-cantonnier. Après avoir pointé la source des problèmes, nous mettrons en place des pistes de solutions. Ce qui permettra de mener une rélfexion plus globale sur la propreté au sein de la commune. On constate encore de vrais soucis. Exemple : des agriculteurs qui observent des canettes dans les champs, ce qui est très dangereux pour les bêtes."

Les citoyens de Seneffe sont donc invités à répondre à une enquête en ligne (sur https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScoq8_ctva2uB88JJW9jChJIeRHbhDhsmU0xmIgFSpsnmxZ8A/formResponse). Le sondage sera clôturé lundi 9 décembre 2019 à 23h59. Les résultats seront traités en respectant l’anonymat des répondants.

A terme, la commune de Seneffe souhaite obtenir le label "Commune propre" pour lequel elle a récemment répondu à un appel à projets.