Considéré comme un Européen convaincu, Armin Laschet s’inscrit dans la lignée de la politique menée jusqu’ici par Angela Merkel. À 59 ans, ce dernier a remporté ce samedi la présidence de l’Union Chrétienne-Démocrate (CDU), le plus grand parti d’Allemagne, face à ses deux adversaires politiques.

Sa victoire lui ouvre, en théorie, la course à la succession de la chancelière en vue du scrutin législatif du 26 septembre. En d’autres termes, il devrait peser lourd dans la politique menée chez nos voisins. Ce qui n’est pas pour déplaire aux élus de notre région, dont le bourgmestre de La Louvière, qui apprenait ce samedi que la famille de cet ancien journaliste est originaire de Haine-Saint-Pierre.

Son grand-père avait en effet immigré en Allemagne, à Aix-la-Chapelle, où Armin Laschet est né en 1961. "C’est un honneur pour La Louvière et c’est peut-être aussi une opportunité pour la Belgique, pour la Wallonie de tisser des liens plus forts avec nos voisins allemands", souligne Jacques Gobert (PS).

"Ce que je retiens, c’est qu’il s’inscrit dans la ligne de la politique d’Angela Merkel, qui s’est montrée très ouverte sur les questions d’immigrations et d’intégration. C’est une excellente chose lorsque l’on sait que près de 20% de la population allemande a des racines étrangères, dont lui visiblement ! Son profil est très intéressant et rassurant pour l’avenir de l’Europe."

Convaincu que l’ancien journaliste sera un homme à suivre, le bourgmestre de La Louvière compte bien lui adresser un courrier de félicitations. « Il est peut-être le futur chancelier allemand. Je vais donc même lui adresser une invitation à venir retrouver ses racines ! »