C’est une bonne nouvelle pour les habitants de la rue de Bon Conseil. Ce lundi, lors du conseil communal, le conseil a voté à l’unanimité la limitation de vitesse dans la rue. La portion entre la Place Mathy et le quartier de la Fontaine fera désormais partie de la zone trente du centre d’Arquennes ainsi qu’aux abords de l’école. Une suite logique pour les autorités communales, puisque la zone trente était interrompue uniquement à cet endroit.

Du côté des riverains, l’heure est au soulagement. Longtemps excédés par des désagréments liés à la vitesse des voitures, les Arquennais espèrent que cette solution aura des effets positifs sur la circulation. C’est le cas aussi des usagers faibles de la route. "Déjà quand j’étais plus petite, mes parents m’interdisaient de prendre cette route", explique Anne, cycliste seneffoise. "J’ai pris l’habitude de la contourner depuis que le centre du village est en zone douce. J’ai longtemps entendu que les habitants de la rue attendaient des mesures de la commune. Donc, c’est positif pour tout le monde !" Une décision qui a également été saluée par le conseiller communal, Eric Jenet (AC+).

C’est à la suite d’une démarche participative que le projet a pu être proposé. "On avait fixé un rendez-vous en décembre et parcouru ensemble, avec les habitants et le service roulage, la rue du Bon conseil pour vérifier des problématiques", a précisé Nicolas Dujardin, échevin de la mobilité. "Après l’avis de la Région wallonne, l’étendue de la zone trente ne nécessite pas d’aménagements spécifiques, contrairement à ce que l’on pensait."

À l’heure à laquelle nous écrivons ces lignes, la date précise du début de cette limitation n’est pas encore connue. Toutefois, l’échevin a précisé que l’étendue de la zone était "aisée". Cette mesure sera matérialisée via le placement de panneaux de signalisation F4a et F4b dans les prochains mois.