Les faits ont eu lieu à Arquennes (Seneffe), le 1er août 2011. Le collège formé par le jury a retenu l'extrême gravité des faits mais aussi des circonstances atténuantes, dont le dépassement du délai raisonnable.