En partenariat avec " Écaussinnes Zéro Déchet" et le service environnement, le Plan de Cohésion Sociale souhaite ouvrir un Repair Café 100% écaussinnois. Que l'on s'entende bien: l'idée n'est pas de concurrencer les artisans écaussinnois et de procéder à de grosses réparations gratuitement, mais plutôt d'apprendre à réparer des objets de type vélo, petit matériel électrique, article en bois, vêtements, etc.) en compagnie des bénévoles, tout en passant un moment convivial et agréable.

L'idée derrière la démarche est d'allier lien social et rencontre tout en diffusant du savoir-faire et en remettant en état des objets qui auraient été destinés à la déchetterie, faute des compétences pour les réparer ou faute de trouver un réparateur prenant en charge les petites réparations.

Pour ce faire, la commune d' Écaussinnes sollicite "toutes les bonnes volontés afin de construire ce projet avec vous, et de constituer une équipe de bénévoles chargés de l’accueil ; et une autre, de réparateurs."

Tous les talents sont bienvenus: "bricoleur, artisan professionnel, féru de couture, de tricot, de pâtisserie…ou tout simplement souriant et désireux de participer à cette belle aventure !" Les personnes intéressées peuvent participer à une réunion d'information qui aura lieu ce 30 septembre dès 19h30, à la salle du Conseil (Grand-Place 10).

Les Repair Café commencent à essaimer dans la région du Centre puisqu'on en compte déjà quatre, à Braine-le-Comte, Estinnes, Soignies et Le Roeulx, le petit dernier qui s'est lancé il y a deux semaines à peine. Ceux-ci tiennent une permanence généralement un après-midi le weekend toutes les deux semaines. En Belgique francophone, on comptait en 2019 171 Repair Cafés, qui ont permis de réparer 28 500 objets, évité l'émission de 1772 tonnes de CO2 et évité 177 tonnes de déchets.